Dernières nouvellesEnvironnement

Les CET appelés à exploiter leurs stocks de déchets pour générer des revenus

 La ministre de l’Environnement, Dalila Boudjemaa, a mis l’accent, lundi depuis Batna, sur l’impératif pour les Centres d’enfouissement technique (CET) d’exploiter leurs stocks importants de déchets en vue de générer des revenus.

« A travers la vente des stocks, ces centres à caractère industriel et commercial seront en mesure de réaliser un autofinancement et d’unités de récupération, outre le financement de ses opérations », a fait savoir Mme Boudjemaa dans une déclaration à la presse au niveau du pôle culturel de la cité Kechida (chef lieu de Batna), dans le cadre d’une visite de travail et d’inspection à Batna.

Selon la ministre, « le biogaz pourrait être également extrait de ces déchets qui constituent une matière première, et ce, en coordination avec les universités au niveau national ».

Concernant la saturation des excavations existantes au niveau des CET, Mme Boudjemaa a précisé qu’il « s’agit là d’un problème de gestion car, à la base, elles étaient destinées à stocker les déchets intraitables », soulignant que « le financement supplémentaire relatif à la réalisation de nouvelles excavations aurait pu être évité étant donné que le coût de réalisation d’une seule excavation s’élève à 50 millions Da, et ce, à travers l’opération de tri des déchets et l’affectation des excavations aux déchets intraitables uniquement ».

Lors de sa visite à la société de gestion des CET de Batna, située à la commune Oued Chaaba, la ministre a reçu des explications sur la situation de la société et visité, à cette occasion, la nouvelle unité de traitement de lixiviat. Cette société dispose actuellement de toutes les structures spécifiques à ce genre de sociétés.

« Les déchets produisent une nouvelle richesse consistant en des matières premières moins coûteuses, dont le traitement du lixiviat des déchets avec extraction d’eau pour l’utiliser à l’irrigation », a ajouté la ministre.

A la zone industrielle dans la ville de Batna, Mme Boudjema a inspecté l’unité de recyclage des huiles et une autre pour le recyclage et la transformation du plastic dans la commune de Fesdis.

Elle a également écouté un exposé sur l’Entreprise d’hygiène et de nettoyage « CLEAN BAT », et un autre présenté par des chercheurs de l’Université de Batna 1 sur la récupération du biogaz à partir des déchets dans le cadre de la convention conclue entre cette Université et l’entreprise de gestion des CET.

A la commune de Fesdis, la ministre s’est enquise du projet du Jardin vert avant de visiter la maison de l’environnement au pôle culturel de la cité Kechida, où est organisée une exposition diversifiée des startup activant dans le domaine écologique.

Au terme de sa visite à Batna, la ministre de l’Environnement a fait état de deux projets au profit de cette wilaya, le premier, d’un montant de 100 millions de DA, pour l’examen et l’élimination de trois (3) décharges anarchiques à N’Gaous, Ras El Aïoun et El Madher, et le second, d’un montant de 150 millions DA, pour la réalisation d’une fosse au niveau des CET à Batna, Barika, Aïn Touta.

APS

Author Details
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts