ActualitéEnvironnement

Le ministère de l’Environnement met en avant l’importance des décrets exécutifs relatifs aux aires protégées

Le ministère de l’Environnement et des Energies renouvelables a mis en avant, mardi dans un communiqué, l’importance des décrets exécutifs relatifs aux aires protégées, parus récemment au journal officiel, relevant qu’il œuvrera à la mise en œuvre de leur contenus en coordination avec les secteurs concernés.

Le premier décret exécutif fixe les modalités d’élaboration du schéma directeur de l’aire protégée visant la protection des milieux naturels à valeur biologique et les orientations pour la préservation de ces aires dans le cadre du développement durable.

Le schéma directeur fait ressortir les objectifs à atteindre à long terme en matière de conservation de la biodiversité, de valorisation et de gestion durable de patrimoine naturel et culturel, de développement des activités éco-touristiques de protection et de restauration des écosystèmes pour lesquels l’aire protégée a été créée.

Selon la même source, le schéma directeur de l’aire protégée est élaboré en concertation avec les secteurs concernés et les acteurs locaux par l’établissement de gestion de l’aire protégée, sous le contrôle et l’assistance de la direction technique de tutelle concernée.

Le deuxième décret relatif au plan de gestion de l’aire protégée, issue du schéma directeur, est un document technique et un outil dynamique identifiant l’état des lieux de l’aire protégée, sa délimitation géographique, sa valeur patrimoniale, ses objectifs, et les contraintes de sa gestion. Il permet de définir des règles de conduite pour réaliser les objectifs pour lesquels l’aire protégée a été créée.

Le plan de gestion de l’aire protégée est élaboré et mis en œuvre par l’établissement de gestion de l’aire protégée et transmis à la direction technique de tutelle concernée pour validation, ces directions techniques étant représentées par  les ministères de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche et de l’Environnement et des énergies renouvelables.

Tout autre secteur désirant classer des aires protégées peut compter sur l’accompagnement des comités sectoriels de biodiversité en cours d’installation dans tous les secteurs (Ressources en eau, Energies, Travaux publics, Habitat..) conformément au 3 e objectif stratégique visant l’intégration de la biodiversité dans les stratégies et les plans d’actions de chaque secteur, ajoute la même source.

Le plan de gestion de l’aire protégée comprend les caractéristiques et l’évaluation du patrimoine, les objectifs stratégiques et opérationnels, les moyens de protection et de gestion à mettre en œuvre, le programme d’intervention à court et moyen terme et   le programme de recherche.

Le plan de gestion de l’aire protégée est transmis à la direction technique de tutelle concernée pour validation.

APS

Author Details
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts