ActualitéDernières nouvellesEnergies renouvelables

L’Algérie élue membre du Conseil de l’IRENA

L’Algérie a été élue membre du Conseil de l’Agence Internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), pour un mandat de deux (02) années, a indiqué dimanche un communiqué du ministère de la Transition énergétique et des Energies renouvelables.

Cette élection au Conseil de l’IRENA a eu lieu lors des travaux de la 11e session virtuelle de l’Assemblée générale de l’Agence tenus du 18 au 21 janvier 2021, a précisé la même source.

L’Algérie a été élue pour siéger au Conseil de l’Agence pour la période 2021-2022, en tant que représentant du Groupe Afrique, sous-groupe Afrique du Nord, selon la même source, ajoutant que le Conseil, composé de 21 membres, est chargé de faciliter la coopération entre les membres, superviser le programme de travail et budget de l’Agence, ainsi que son adoption par l’Assemblée générale, qui comprend 163 membres et 21 Etats en cours d’accession.

S’agissant des travaux de la 11e session virtuelle de Assemblée générale de l’Agence, qui se sont conclus le 21 janvier en cours, le communiqué a indiqué que l’Algérie y a pris part avec une délégation composée des représentants des ministères des Affaires étrangères, celui de la Transition énergétique et des énergies renouvelables, ainsi que celui de l’Energie.

Elle était conduite par le ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, Professeur, Chems Eddine Chitour.

Lors de cette Assemblée, M. Chitour, cité par le communiqué, a souligné « l’urgence de la reprise durable post covid-19 et le rôle incontestable des énergies renouvelables pour parvenir à une croissance verte qui impose de multiplier les efforts pour faire avancer l’Agenda mondial 2030 de développement durable et ce par un renforcement de la coopération internationale à travers une mutualisation des ressources de chacun ».

Il a également mis l’accent sur « la politique volontariste de l’Algérie en faveur d’une transition énergétique graduelle juste et équitable basée sur un nouveau modèle énergétique et le développement des énergies renouvelables couplé à l’efficacité énergétique et les efforts déployés pour atteindre les objectifs mondiaux en matière de développement durable et lutte contre les changements climatiques ».

Le ministre a aussi insisté sur « la nécessité et l’urgence de la mobilisation des investissements et assistance financière dans le domaine des énergies renouvelables notamment vers les pays en développement ».

A rappeler que L’IRENA est une organisation intergouvernementale qui soutient les pays dans leur transition vers un avenir énergétique durable et sert de plateforme principale pour la coopération internationale dans le domaine des énergies renouvelables.

APS

Author Details
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts