Dernières nouvellesEnvironnement

Université de M’Sila : Adhésion à la stratégie de lutte contre la désertification

Dans le cadre des efforts de l’Algérie pour faire face aux risques qui pèsent sur les terres agricoles et pastorales, l’université de M’sila, représentée par son recteur, le professeur Kamel Baddari, a signé une convention de partenariat et de collaboration scientifique et technique avec le Haut commissariat au développement de la steppe HCDS, représenté par le Haut commissaire Mustapha Amedjkouh.

Cette convention rentre dans le cadre du programme national de lutte contre la désertification qui touche les zones arides et semi-arides du pays. La région de M’sila, connue par sa vocation agro-pastorale, est considérée comme l’une des wilayas les plus touchées par les phénomènes de désertification, de sécheresses récurrentes et de la dégradation des parcours pastorales qui ont affecté directement l’économie agricole aux niveaux local et régional.

Sur le plan scientifique, la coopération avec l’HCDS a pour objectifs d’exploiter les résultats des travaux de recherche effectués à l’Université dans le domaine de la conservation des parcours et des espèces steppiques et de la valorisation des ressources pastorales dans le cadre du développement durable. Par ailleurs, l’université va profiter de l’expérience qualifiée sur le terrain des cadres de l’HCDS notamment dans les projets en relation avec les espaces steppiques, les caractéristiques écologiques, pastorales, la plantation fourragère et l’introduction d’énergies renouvelables.

En effet, une commission mixte a été installée afin de suivre la réalisation des actions prioritaires dont la création d’un arboretum des espèces steppiques au niveau de la ferme expérimentale de l’université de M’sila au profit des étudiants et des chercheurs, l’organisation conjointe de journées d’étude sur des thèmes d’intérêt commun, l’orientation des sujets des mémoires de fin d’études, des thèses de doctorat et des axes de recherches des laboratoires et des projets de recherche vers le traitement des problèmes d’actualité à dimension écologique et socioéconomique liés à la conservation des ressources steppiques (faune, flore, sol, eau,…).

D’après le doyen de la faculté des sciences, Pr Bensaci Tayeb, cette convention couvre toutes sortes d’activités et de prestation en relation directe avec les missions statutaires dévolues à chacune des parties, notamment  les travaux d’étude et de recherche visant l’adaptation et l’amélioration des systèmes et des équipements en exploitation au niveau du Haut commissariat au développement de la steppe, l’intervention des enseignants-chercheurs de l’université de M’sila dans l’expertise et le conseil auprès des structures du Haut commissariat au développement de la steppe.

El Watan

Author Details
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts