Dernières nouvellesEnvironnement

LE PROJET A ATTEINT UN TAUX DE RÉALISATION DE 72% :Un parc citadin pour les Témouchentois

Cet espace de distraction et de loisirs, dont le taux d’avancement des travaux a atteint 72%, constituera, dans un proche avenir, une destination privilégiée pour les familles des 28 communes de Aïn Témouchent, en l’absence d’un parc d’attractions digne de ce nom dans la wilaya. 

Le projet de réalisation du nouveau parc citadin de la commune de Aïn Témouchent, qui s’étend sur une superficie de 11 ha, est entré dans sa seconde phase, alors que sa livraison est prévue entre huit mois et une année au maximum. Selon un cadre de la direction de l’environnement de la wilaya de Aïn Témouchent, le parc citadin, situé dans le plan d’occupation des sols (POS-Sud-Est II) du chef-lieu de wilaya, a atteint un taux d’avancement estimé à 72%.

Cet espace de distraction et de loisirs constituera dans un proche avenir une destination privilégiée des familles des 28 communes de la wilaya de Aïn Témouchent, en l’absence d’un parc d’attractions digne de ce nom. Faute de ce genre d’espace, les nombreuses familles jettent leur dévolu sur le rond-point situé à la sortie nord-est de la ville de Aïn Témouchent où a été érigé la stèle de Baba Arroudj, alors que celles qui ont la chance d’avoir un moyen de transport personnel se déplacent vers les parcs d’attractions des wilayas voisines, à l’image d’Oran et de Tlemcen.

“Les travaux ont déjà été entamés, nous sommes dans la seconde phase de réalisation de ce projet pour lequel une autorisation de programme d’un montant de 30 milliards de centimes a été consacrée”, a déclaré à la presse Malika Briki, chef de service de la biodiversité à la direction de l’environnement.

C’est un grand jardin qui renferme des espaces verts pour les pique-niques, restaurants, des aires de jeux pour les enfants. Selon une récente déclaration de Kerfaoui Mohamed, ex-directeur de l’environnement, la première phase a été réservée à la réalisation des réseaux AEP et assainissement, à l’ouverture des pistes, à la voirie, au réseau d’éclairage public, aux travaux de l’exploitation interne ainsi qu’au parking automobile d’une capacité d’accueil de 400 véhicules, en plus de l’aménagement de la partie qui va accueillir le lac en attendant les travaux de finitions.

Le parc citadin de Aïn Témouchent prévoit la réalisation des plateformes destinées aux différents locaux et autres kiosques pour le commerce et les services comme les cafétérias, à la faveur d’une délégation de service public qui sera délivrée à des personnes en charge de réaliser leurs kiosques et locaux commerciaux. La conception de ce projet comprend des aménagements destinés à la détente et aux loisirs familiaux au profit d’une population qui dépasse 400 000 âmes.

Les grands travaux déjà réalisés seront parachevés lors de cette seconde phase dans les artères pédestres avec du béton comprimé, des aires de repos, les aires de jeux, du mobilier de jardin, des bancs publics, avec un grand nombre de bacs à ordures et des plateformes pour le commerce et les cafés et tout ce qui touche aux services ainsi que le mobilier de jardin qui va employer directement ou indirectement une main-d’œuvre.

Ces plateformes réalisées par l’entreprise en charge des travaux seront attribuées dans le cadre des concessions de gestion en attendant la désignation du gestionnaire. Il reste à réaliser tout ce qui est plantation de la végétation et mobiliers urbains et de bureau.

Les consultations et les cahiers des charges vont être lancés pour l’attribution de ces deux lots. Il faut dire que la population en quête de distraction suit avec un grand intérêt l’évolution des travaux de ce projet et attendent avec impatience sa livraison.

Liberté

Author Details
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts