ActualitéDernières nouvellesEnergies renouvelables

Energies renouvelables : une chute exceptionnelle des coûts en 2018 accroît leur rentabilité face au fossile

Les énergies renouvelables sont désormais la source d’électricité la moins chère dans de nombreuses parties du monde, selon le dernier rapport de l’Agence internationale des énergies renouvelables (IRENA). Selon le rapport Renewable Power Generation Costs in 2018, cette croissance dans la rentabilité sera renforcée par une continuité dans la baisse des coûts des technologies renouvelables au cours des prochaines années.

En 2018, ces chutes de coût du renouvelable sur une base annuelle ont atteint des niveaux records. En moyenne sur le plan mondial, le coût du solaire concentré a diminué de 26%, celui de la bioénergie a baissé de 14%. Les technologies photovoltaïques et l’éolienne sur terre ont vu leur coût chuter de 13%. L’hydroélectricité est devenue moins chère de 12% et l’éolienne en mer de 1%.

Le prix du kilowattheure de l’éolien et de solaire photovoltaïque a été établi à, entre 3 et 4 cents de dollar le kilowattheure dans les régions disposant de ressources abondantes et de cadres réglementaires et institutionnels adaptés. Par exemple, au Chili, à Mexico, au Pérou, en Arabie Saoudite et aux Emirats Arabes Unis, des contrats de rachat d’électricité solaire ont été conclus à 0,03$/kWh.

« Le renouvelable est le pilier de tout développement qui se veut durable. Nous devons faire tout ce qui est notre pouvoir pour accélérer leur mise en place si nous voulons atteindre les objectifs climatiques fixés dans le cadre de l’accord de Paris. Afin de profiter au mieux des opportunités qu’elles offrent, l’IRENA travaillera en étroite collaboration avec ses membres et ses partenaires pour faciliter la mise en place de solutions adaptées et concertes. », a affirmé Francesco La Camera (photo), le directeur général de l’IRENA.

Algerie-Eco

Author Details
Digital Communication
×
Digital Communication

Comment here