ActualitéDernières nouvellesEnvironnement

Déchets: Renforcer l’action entre les instances administratives et la société civile

ALGER – La ministre de l’Environnement, Dalila Boudjemaa, a mis l’accent, dimanche à Alger, sur l’impératif de « renforcer l’action commune entre les instances administratives officielles et la société civile dans le domaine de gestion de déchets et d’oeuvrer de concert pour le lancement de projets, en matière d’économie circulaire ».

Dans une allocution lors de sa participation à une conférence virtuelle, organisée par l’Agence nationale des déchets (AND), sur « les principes généraux de la gestion intégrée des déchets », Mme Boudjemaa a mis en avant le rôle important des associations de la société civile dans la gestion des déchets en vue de créer une économie circulaire, et ce, à travers la sensibilisation du citoyen quant à l’impératif de limiter ou de réduire la quantité de déchets produite.

Lors de cet événement réunissant près de 50 associations activant dans le domaine de l’environnement, la ministre a fait savoir que la gestion des déchets, en générale, et l’économie verte, en particulier, suscitent l’intérêt du Gouvernement compte tenu des revenus supplémentaires générés au profit de l’économie nationale, loin de l’économie rentière.

Pour sa part, le directeur général de L’AND, Karim Ouamane, a rappelé, dans ce sens, que les statistiques de 2020 font ressortir un volume de 13 millions tonnes de déchets ménagers, dont 32% de produits d’emballage, soulignant que l’intérêt croissant pour le recyclage est à même de conduire à l’émergence d’un marché national de déchets et à l’intensification du tissu des sociétés activant dans ce domaine, ce qui permettra « la relance de l’économie nationale ».

Concernant cette conférence virtuelle, le même responsable a indiqué qu’elle s’inscrit dans le cadre de la concrétisation des accords de partenariat conclus entre l’AND et les associations de la société civile, visant le renforcement des capacités des cadres associatifs en matière de gestion des déchets.

A travers cette conférence, l’AND cherche à clarifier les concepts généraux et les terminologies en rapport avec la gestion intégrée des déchets au profit des associations, à apporter un soutien technique et à assurer les données et les informations précises sur cette question. Il s’agit en outre d’élaborer une feuille de route pour créer une coopération « bénéfique » avec ces associations et partant, aller de l’avant vers l’économie verte.

Après avoir mis en avant le rôle pivot et essentiel du citoyen dans le domaine de la gestion des déchets, M. Ouamane a souligné que le rôle des associations doit être axé sur la sensibilisation à la nécessité de limiter les déchets produit par le citoyen en mettant à la disposition de celui-ci les moyens nécessaires pour le tri.

Il a estimé, par ailleurs, que n’importe quelle commune ne peut mettre en oeuvre un quelconque plan relatif à la gestion des déchets sans une implication du citoyen via les associations de la société civile, qui sont un « catalyseur » important.

APS

Author Details
Rédactrice web, traductrice
×
Rédactrice web, traductrice