Dernières nouvellesEnergies renouvelables

DÉPLOIEMENT DES ÉNERGIES SOLAIRES À IN SALAH :19 écoles primaires équipées de kits photovoltaïques

L’ambition du P/APC d’In Salah est de généraliser l’utilisation des énergies renouvelables à tous les établissements scolaires du cycle primaire à l’effet d’amortir les dépenses qui pèsent énormément sur la trésorerie communale.

Dans le but d’atteindre un meilleur contrôle du coût de l’électricité, l’APC d’In Salah a procédé dernièrement à la dotation de plusieurs écoles primaires en kits photovoltaïques. En tout, 19 écoles sur 27 sont alimentées par l’énergie solaire, a indiqué hier le P/APC d’In Salah, Abdelkader Taïbi, en faisant part de l’ambition de généraliser l’utilisation des énergies renouvelables à tous les établissements scolaires du cycle primaire à l’effet d’amortir les dépenses qui pèsent énormément sur la trésorerie communale.

L’objectif premier consiste à assurer l’intégration des énergies renouvelables dans le patrimoine de cette collectivité afin d’aboutir à des écoles à énergie positive, des mosquées vertes, des éclairages publics performants et des bâtiments administratifs intelligents et propres.

Le secteur de l’éducation s’est taillé la part du lion au Tidekelt. L’APC s’est donc fixé la priorité d’améliorer les conditions de scolarisation dans tous les primaires de la région, lesquels ont bénéficié de plusieurs équipements pour lesquels une cagnotte d’environ 79 milliards de centimes a été dégagée du budget communal et du FCCL (Fonds commun des collectivités locales). Ces équipements, précise le responsable élu, portent essentiellement sur l’acquisition de 584 climatiseurs, 54 fontaines fraîches et sur le raccordement de 25 cantines au réseau de gaz naturel ainsi que leur équipement par 300 nouvelles tables d’une capacité totale de 2 400 places. En matière de moyens techniques, chaque école aura un micro-ordinateur, un projecteur data show, un photocopieur, une imprimante et un PC portable.

La réhabilitation d’anciens établissements est aussi au menu de cet ambitieux programme qui prévoit également le renouvellement de 3000 tables scolaires dont 1000 sont destinées aux classes préparatoires. Dans le même ordre d’idées, le maire d’In Salah a fait part de l’acquisition de 29 batteries de cuisine avec pour finalité d’en finir avec les repas froids et par ricochet améliorer la restauration des écoliers, notamment en hiver. D’autres projets relatifs à la réhabilitation de 20 écoles primaires, l’extension de 20 classes et la réalisation de 4 nouvelles cantines scolaires ont été lancés au Tidekelt, ajoute encore M. Taïbi.

Toujours dans le cadre du même programme, ce dernier a fait part de l’aménagement des cours de 4 primaires avec du gazon synthétique à titre expérimental. Évoquant le problème d’alimentation de certains établissements en eau potable, il assure que “le problème a été résolu pour cinq écoles ayant bénéficié d’une bâche d’eau chacune”.

“On compte mettre définitivement fin à ce problème au titre de l’exercice budgétaire de l’année prochaine, où l’on prévoit la réalisation d’autres réservoirs d’eau. Ce n’est pas tout, puisque l’APC d’In Salah prévoit aussi l’installation de 10 chambres froides pour parer au risque d’intoxications alimentaires en période des chaleurs”, a-t-il ajouté.

Liberté

Author Details
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts