Dernières nouvellesEnergies renouvelables

Energies renouvelables L’exemple de l’école Medjaouri-Hacene

Dans la wilaya de Sétif, l’intégration et la généralisation progressive de l’énergie solaire photovoltaïque gagnent de plus en plus du  terrain et constituent une des préoccupations majeures des pouvoirs publics locaux, plus que jamais décidés à s’intégrer de plain-pied dans la dynamique engagée au niveau national à moyen terme pour exploiter cette énergie gratuite, renouvelable et non polluante.   Dans ce contexte, les actions déjà menées par les communes dans la production et la gestion de l’éclairage public — fussent-elles encore timides comparées à l’immensité du territoire de cette wilaya et la dynamique engagée dans les écoles primaires depuis la ville de Sétif— sont révélatrices de cette volonté d’ancrer dans l’environnement et les mémoires de nos enfants l’impact de cette énergie qui permet de réaliser des gains appréciables et de s’inscrire dans une dynamique environnementale qui répond aux exigences de l’heure.

C’est dans ce contexte que s’inscrit l’école Mohamed-Medjaouri de Sétif, première du genre à être “illuminée” et fonctionner à l’énergie solaire photovoltaïque avec des effets positifs qui ont été constatés sur les lieux par le ministre de l’intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire, qui effectuait alors une visite dans cette wilaya. Ce dernier n’a pas manqué, à l’occasion, d’exprimer  sa satisfaction pour de telles initiatives et exhorter les responsables locaux à s’investir davantage dans cette dynamique.

Le président de l’APC de Sétif, qui gère un potentiel de 90 écoles, ne manquera pas de répondre par l’affirmative en soulignant que toutes ces écoles seront dotées d’énergies nouvelles avant la fin de l’année 2020, sachant, de surcroit, que la commune de Sétif ne manque visiblement pas de moyens pour s’investir dans ce monde du savoir qui compte des dizaines de milliers d’enfants qui y sont scolarisés et méritent, de par l’impact produit par de tels investissements, de s’armer d’une nouvelle culture environnementale.

Une action qui ira progressivement en se généralisant pour toucher les autres établissements scolaires, les espaces relevant des collectivités locales et d’autres institutions non moins importantes, soulignera également le wali qui fait de la gestion de l’environnement et l’amélioration urbaine une de ses préoccupations majeures à l’effet de redonner, entre autres, sa verve à la ville de Sétif qui a perdu de son allant ces dernières années.

El Moudjahid

Author Details
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts