ActualitéDernières nouvellesEnvironnement

Examen des opportunités de développement de l’énergie biomasse organiques

ALGER- La ministre de l’Environnement, Dalila Boudjemaa et le ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, Chems Eddine Chitour ont présidé mardi à Alger une séance de travail consacrée à l’examen des opportunités de promotion et de développement de l’énergie biomasse produite à partir des matières organiques et des déchets.

Tenue au siège du ministère de l’Environnement en présence des directeurs exécutifs des deux secteurs, la réunion a été l’occasion de mettre en exergue les opportunités socio-économiques qu’offre la décharge de l’Oued Semmar (Alger), en dépit des dégâts sur l’environnement, traités lors du projet de réhabilitation de cette décharge.

Ce projet peut, selon sa conception, produire un mixe énergétique depuis le photovoltaïque et particulièrement depuis les déchets comme une biomasse, d’autant qu’il est doté en dispositifs de traitement du biogaz, de lixiviat, de puits d’évacuation de et vers les infrastructures de traitement, explique-t-on dans le communiqué.

La même source a fait état, en outre, de l’existence de 111 Centres d’enfouissement technique (CET) et de 120 décharges contrôlées, lesquels peuvent selon les estimations, produire ce gaz vert qui peut couvrir les besoins des ménages en électricité.

Pour ce faire, les deux ministres ont décidé de former un groupe de travail dont la mission sera de mettre une feuille de route qui se chargera de tous les aspects réglementaires, normatifs et économiques relatifs à la production de l’électricité depuis la biomasse et la mettre sur le réseau public.

APS

Author Details
Rédactrice web, traductrice
×
Rédactrice web, traductrice