Dernières nouvellesEnvironnement

Environnement: les effets engendrés par les huiles Askarel pris en charge

Le ministre délégué auprès du ministre de l’Environnement, chargé de l’environnement saharien, Hamza Al Sid Cheikh, a annoncé, dimanche dans la wilaya de Laghouat, la prise en charge des effets engendrés par les huiles Askarel sur l’environnement et sur l’homme.  

« Il sera procédé à la prise en charge des effets des huiles Askarel sur l’environnement et sur l’homme, notamment les personnes ayant été exposés aux émissions et dangers de ces huiles lors de leur période de travail dans la région de Oued-Nili », a affirmé le ministre délégué lors de l’inspection de cette zone, dans la commune de Hassi-R’mel.

Les entreprises ayant été à l’origine de ce problème environnemental seront impliquées dans le règlement approprié de cette situation, a-t-il indiqué.

Sur site, M. Al Sid Cheikh a écouté les doléances soulevées par M. Mohamed Boufateh, représentant des personnes ayant été affectées par ce problème, précisant que de nombreux travailleurs, notamment les éléments de la garde communale qui surveillaient cette zone durant les années 1990, ont contracté des maladies dangereuses, dont le cancer hépatique, et réclament toujours des indemnisations des instances concernées.

En réponse à ces préoccupations, le ministre délégué a souligné l’importance pour les entreprises publiques et privées de s’impliquer dans les démarches visant le règlement de cette situation environnementales et d’être partie prenante de la solution.

Le ministre délégué, qui a inspecté l’unité de traitement des huiles industrielles au niveau de l’entreprise Sonatrach à Hassi-R’mel, s’est félicité du travail de cette structure qu’il a qualifié de « modèle » dans la préservation de l’Environnement, à travers la mobilisation des moyens humains et matériels nécessaires à la protection de l’Environnement et du climat, sur la base de procédés scientifiques dans le traitement, l’épuration et le recyclage de ces huiles.

Il a, par ailleurs, fait part de l’élaboration par le gouvernement d’un plan visant à « soutenir les entreprises chargées du recyclage des déchets et spécialisées dans l’économie circulaire », au regard de leur importance pour la protection de l’environnement à travers la collecte et le recyclage des déchets ménagers et industriels à des fins économiques.

« Ces entreprises contribuent largement à la préservation et le nettoiement de l’environnement des déchets ménagers en milieu urbain, l’impulsion de l’économie circulaire et la création d’emplois », a-t-il ajouté.

Au chef lieu de wilaya de Laghouat, le ministre délégué s’est félicité des efforts fournis par le groupe Amouri pour ses efforts en matière de protection de l’Environnement, de manière professionnelle et selon une approche économique, avant de visiter la société Calgaz spécialisée dans la production d’oxygène et d’azote, ainsi que le Centre d’enfouissement technique (CET) des déchets.

Le ministre délégué chargé de l’environnement saharien poursuivra lundi sa visite de travail dans la wilaya de Laghouat par l’inspection d’une cimenterie dans la commune d’El-Beidha, avant de présider une séance de travail avec les associations activant dans le domaine de l’Environnement.

APS

Author Details
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts