Dernières nouvellesEnvironnement

La Délégation de l’Union Européenne en Algérie sensibilise à la lutte contre la pollution marine

Dans le cadre de la Journée mondiale du nettoyage, la Délégation de l’Union européenne (DUE) en Algérie, a organisé samedi une journée de sensibilisation à la lutte contre la pollution marine, en collaboration avec les Etats membres de l’UE représentés en Algérie et le Ministère de l’Environnement et des Energies Renouvelables.

Une action de nettoyage de plage, qui a regroupé plus d’une centaine de bénévoles a été menée au niveau de la plage Khelloufi 1 dans la commune de Zeralda. Elle entre dans le cadre de la campagne mondiale de nettoyage de plage, #EUBeachCleanup, menée par l’Union européenne à travers ses différentes représentations dans le monde, en association avec les Nations Unies et les Schtroumpfs.

Outre, l’action de nettoyage, une conférence/débat sur les défis et les enjeux de la pollution marine, ainsi que des ateliers de sensibilisation au profit d’une classe d’écoliers, sur les dangers des déchets plastiques, et une visite au centre de tri et d’enfouissement technique de Hamici, ont également eu lieu.

En Algérie, « cette action que nous menons conjointement avec le Ministère de l’Environnement et des énergies renouvelables, et les Etats membres de l’UE représentés en Algérie, relève de notre volonté de nous inscrire dans cet effort commun visant à répondre à une préoccupation environnementale devenue mondiale », a déclaré M. John O’Rourke, Ambassadeur de l’Union européenne en Algérie.

La pollution marine est un défi mondial quand on sait que 8 millions de tonnes de déchets se retrouvent dans l’océan chaque année dont l’essentiel est constitué de plastique sous toutes ses formes avec des impacts dangereux sur les écosystèmes, la biodiversité et la santé humaine. « 85% des déchets marins sont constitués de matières plastiques qui représentent autant de menaces sur notre environnement et notre santé. A ce rythme, on estime qu’en 2050, il y aurait plus de plastique que de poisson dans la mer », a souligné M. O’Rourke.

Afin de proposer des réponses concrètes à ce problème, l’UE met en œuvre un ensemble de mesures dont l’adoption en mars 2019 d’une nouvelle législation sur les plastiques à usage unique. Ce texte cible 10 produits en plastique à usage unique qui représentent à eux seuls 70% de l’ensemble des déchets échoués sur les plages, et qui seront interdits dans l’UE à partir de 2021. Les coûts environnementaux de ces déchets est estimé à 22 milliards d’euros d’ici 2030. Parmi les autres objectifs fixés par la nouvelle législation, celui d’atteindre un taux de collecte de 90% pour les bouteilles en plastique d’ici 2029.

Ailleurs comme en Algérie, cette prise de conscience quant aux dangers des déchets marins ne peut être que salutaire pour l’avenir de la planète. « Nous nous réjouissons d’ailleurs d’accompagner le ministère de d’Environnement et des énergies renouvelables dans le lancement, aujourd’hui, d’une campagne nationale d’un mois contre le plastique », déclaré l’Ambassadeur de l’UE en Algérie

Le nettoyage des plages a un résultat positif immédiat. L’année dernière, l’effort par les délégations de l’UE à travers le monde a permis de retirer plus de 10 tonnes de déchets en une journée. Au-delà des chiffres, cette action revêt une importance considérable par le message qu’elle porte en faveur d’un changement de comportements, particulièrement auprès des plus jeunes. C’est la raison pour laquelle nous avons impliqué, dans notre action d’aujourd’hui, une classe d’écoliers qui ont pu participer à des ateliers de sensibilisation et à l’effort de nettoyage.

Aps

Author Details
Rédactrice web, traductrice
×
Rédactrice web, traductrice