Dernières nouvellesEnvironnement

100.000 sacs en papier seront distribués aux boulangers Du papier à pain

Proposée il y a quelque temps déjà par le président de la Fédération nationale des boulangers (FNB), Youcef Kalafat, lors d’une assemblée de l’Union générale des commerçants et artisans algériens (Ugcaa), quelque 100 000 sacs en papier seront distribués, durant le premier trimestre de 2020, aux boulangers à travers le pays.
La proposition d’utilisation de sacs en papier pour emballer le pain, alors émise par Kalafat, consistait à financer le projet à travers des publicités privées imprimées sur le sac en papier. Cela, avait indiqué Kalafat, contribuerait à la réussite de la campagne nationale contre l’utilisation des sacs en plastique.
S’exprimant à l’occasion de la participation de la FNB à la 28ème édition de la Foire de la productions nationale (FPN) au Palais des exposition des Pins maritimes (Safex), Kalafat a fait état de la production, dans un premier temps, de pas moins de 100 000 sacs en papier pour les distribuer aux 7 200 boulangeries à travers le pays. Cette décision tend à éradiquer l’utilisation des sacs en plastique pour l’emballage nocif des produits de large consommation, notamment le pain. La FNB prendra en charge la distribution de ces sacs à travers ses bureaux à travers les 48 wilayas pour coordonner avec les propriétaires des camions de distribution de la farine, a-t-il ajouté.
Concernant les quantités à distribuer à travers chaque wilaya, Kalafat a précisé que la FNB prendra en compte le nombre des boulangeries dans chaque wilaya pour déterminer les quotas. Il a indiqué, à ce propos, que la wilaya d’Alger occupe la première place au niveau national avec 630 boulangeries, suivie de celle d’Oran avec 540 boulangeries puis El Oued avec ses 370 boulangeries. Pour ce qui est des wilayas isolées, notamment dans le Sud, Kalafat a fait savoir que les sacs en papier seront déposés au niveau des minoteries centrales. Cette opération sera entamée à Alger et Blida avant sa généralisation aux autres wilayas «dans un délai ne dépassant pas le premier trimestre de 2020», a assuré le président de la FNB, lequel a assuré que l’usage du sac en papier n’aura aucune incidence sur le prix du pain d’autant que ces sacs seront «offerts à titre gracieux», aussi bien aux boulangers qu’aux citoyens.
Concernant la formule de financement de ce projet, il a fait savoir que le Groupe Tonic s’est dit prêt à produire ces sacs, pour peu que les coûts de production soient assurés par d’autres opérateurs économiques à l’image des propriétaires de minoteries et les importateurs de la levure boulangère. A ce propos, Youcef Kalafat a déclaré que trois sociétés de production ont affiché leur disponibilité à financer ces sacs à la condition que les boulangers s’engagent à l’utilisation de la matière première qu’elles produisent. Il faut savoir qu’un boulanger consacre au quotidien 1 400 DA à l’achat des sacs en plastique, hors dépenses afférentes, sans parler de leur mauvaise qualité et de leur nocivité pour la santé et l’environnement, a tenu encore à expliquer Kalafat.
Il a affirmé qu’il était «difficile» d’ouvrir de nouvelles boulangeries tant au centre-ville qu’à travers les nouvelles cités, d’autant que les locaux commerciaux disponibles au niveau des nouvelles villes, comme Sidi Abdallah et Ain El Malha ne remplissent pas les conditions d’exercice requises par l’activité de boulangerie, notamment un espace étroit, une absence d’aération et le désagrément éventuel pour les habitants.
Rappelant , dans ce cadre, que le coût d’ouverture d’une boulangerie avoisinerait huit millions/DA, il a exprimé le souhait de voir les jeunes investir ce créneau dans le cadre des formules d’appui à la microentreprise, récemment dégelée.

l’Expression

Author Details
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts