Lancement de plusieurs projets de raccordement au réseau de gaz de ville

Samedi 8 janvier 2011

Plus de 8,5 milliards de dinars pour le raccordement de 52.000 foyers au réseau du gaz naturel à El Tarf

Plus de 52.000 foyers dans 14 communes de la wilaya d’El Tarf (Est du pays) seront raccordés au réseau de gaz naturel au cours de l’exercice 2009-2014, a indiqué mardi le responsable local des Mines et de l’Industrie. La tranche 2011 de l’investissement consenti pour cette opération, évalué à 8,65 milliards de dinars, permettra de raccorder les communes de Bouhadjar, de Bouteldja, du Lac des Oiseaux, de Ain El Assel, de Ain-Kerma, d’Oued Zitoun et de Hammam Beni-Salah. Les localités frontalières de Souarakh, d’El Aioun, de Bougous, de Berrihane et de Cheffia devant être alimentées en 2012, a précisé M. Mourad Derouiche. Le taux de couverture en gaz naturel de cette wilaya de l’extrême-est du pays, de l’ordre de 28 % seulement à l’heure actuelle, devrait avoisiner les 75 % à l’horizon 2014, a fait savoir cette source. Par ailleurs, 5.000 nouveaux foyers situés dans les campagnes d’El Tarf et dans des lotissements sociaux seront raccordés au réseau d’électrification rurale durant la même période, selon le même responsable. Cette opération permettra de porter le taux de raccordement de la wilaya à 98% lors des quatre années à venir qui verront également la conduite d’actions de ’’rattrapage’’ devant bénéficier à de nombreux autres foyers non encore électrifiés, a ajouté M. Mourad Derouiche, précisant qu’une enveloppe de 140 millions de dinars a été dévolue à cette opération ’’d’envergure’’.

90 % des programmes de mise en gaz réservés aux zones rurales à Constantine

Quatre-vingt-dix (90) pour cent des projets de raccordement au gaz naturel, retenus à Constantine au titre du programme quinquennal 2010-2014, bénéficieront aux zones rurales enclavées, a assuré, mardi, un responsable de la direction des mines et de l’industrie (DMI). Ces projets qui visent principalement à prendre en charge des préoccupations longtemps exprimées par les populations rurales de cette wilaya, concernent en priorité le raccordement de plus de 5.250 constructions d’ores et déjà retenues au titre de ce programme, mobilisant 465 millions de dinars, a précisé M. Mohamed-Salah Chikarli, responsable du service de l’énergie à la DMI. Le taux de couverture en gaz naturel qui ne dépasse pas les 83% à l’heure actuelle, sera porté à 90 % à la fin de l’année 2014, a-t-il ajouté. Environ 2.200 foyers ruraux sur le nombre global seront raccordés au titre du programme de distribution publique du gaz (DP-Gaz), le reste relevant du programme retenu au profit des quartiers et des lotissements sociaux situés en dehors des zones urbaines. Les localités de Zehana, Bir Lekrates et Boulegnafed, dans la commune de Ain Abid, d’El Hambli, de Sidi Amor et de Kheneba (Ibn Badis) et Ain Hamra (Beni H’midene), figurent dans la liste initiale établie par la DMI. De plus, dans le cadre de la lutte contre l’exode rural et afin de favoriser la fixation des populations dans leurs terroirs, le programme prévoit également le raccordement de 560 habitations du nord de la wilaya, dans les mechtas de Ayoun-Sad et de Retba (Didouche-Mourad) et de Bendjeddou (Zighoud Youcef). En 2010, près de 800 foyers relevant des localités d’El Meridj et de Guettar El Aïch, dans la commune d’El Khroub, avaient été raccordés au réseau du gaz naturel, moyennant un investissement public de l’ordre de 175 millions de dinars, a-t-on rappelé de même source.

Lancement du projet de raccordement de Taibet (Ouargla) au réseau de gaz de ville

Les travaux de réalisation d’un réseau de distribution de gaz de ville ont été lancés dans la daïra de Taibet, située à 200 km du chef lieu de la wilaya de Ouargla, a-t-on appris de la direction locale de l’énergie et des mines (DEM). Ce chantier a été lancé dernièrement, après la pose de la conduite principale de transport de gaz, à partir de la canalisation principale reliant Touggourt et El-Oued sur 90 km, via Taibet, a-t-on précisé. Dans sa première phase, le projet ciblera les communes de Mnagueur et Taibet, et, dans une deuxième phase, celle de Bennacer, a-t-on ajouté. Une enveloppe financière de 303 millions de DA, inscrite au titre du programme de développement des régions du Sud, a été allouée à la commune de Mnaguer pour la réalisation de 54 km de réseaux de distribution et de raccordement de 1.154 foyers. Un autre montant, de 163 millions de DA a été consacré, au titre du même programme, pour la réalisation de 8 km du réseaux de distribution, en vue de raccorder 165 foyers dans la localité d’Oum El Z’bed (commune de Mnaguer). En outre, 2.495 foyers de la commune de Taibet seront approvisionnés en gaz de ville, une fois finalisés les 58 km dy réseau de distribution prévu. Reliant les villes d’El Oued et Touggourt, cette canalisation principale de transport de gaz constitue le prolongement d’un projet de conduite de même nature reliant, sur 74 km, les villes de Touggourt (Ouargla) à celle de Djamâa (El Oued), dont les travaux ont été lancés en mai 2009 et achevés en décembre dernier. Selon la DEM, ce projet permettra aussi d’approvisionner les quatre communes de la daïra de Touggourt (Tebesbest, Zaouia El Abidia, Nezla et Touggourt) en gaz naturel en substitution au gaz propane encore utilisé dans la région. Une autre conduite principale de transport de gaz de ville, reliant la daïra de Touggourt à celle d’El Hedjira sur une soixantaine de kilomètres, est actuellement en cours de réalisation et ses travaux sont à plus de 80% d’avancement, selon la DEM. Ce projet bénéficiera aux communes de Temacine et Blidet Amor, outre celle d’El Hedjira, a-t-on fait savoir de même source.

Plus de 130 foyers raccordés au gaz naturel à Sidi Moussa (Nâama)

L’alimentation en gaz naturel de 137 foyers de la localité de Sidi Moussa, commune de Ain Benkhelil (Nâama), a été mise en service lundi, a-t-on indiqué à la direction de l’énergie et des mines (DEM) de la wilaya. Un financement de 17 millions DA a été débloqué pour ce projet, qui a porté sur la réalisation d’un réseau de transport de 2,5 km et d’un autre de distribution de 4 km, a-t-on précisé. Cette opération a été favorablement accueillie par la population de cette localité connue pour ses rudes conditions climatiques, en hiver notamment. Selon le DEM, le projet s’inscrit dans le cadre des opérations de généralisation de l’utilisation du gaz naturel dans différentes régions de la wilaya de Nâama, réalisées en 2010 pour un financement global de 742 millions DA. La wilaya de Nâama a procédé l’année dernière au raccordement de 1.393 foyers au réseau de gaz naturel et à la réalisation de 930 nouveaux branchements, portant ainsi le taux de couverture, en ce début de 2011, à 71%. Un taux de couverture qui devra passer à 90%, à la faveur de l’actuel programme quinquennal de développement, a indiqué le même responsable.

APS

Partager l'article:


Lancement de plusieurs projets de raccordement au réseau de gaz de ville

Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires