Infractions à la réglementation sur les déchets : Le ministère de l’Environnement met en place une cellule de veille

Lundi 6 mai 2019

Le ministère de l’Environnement a mis en place des cellules de veille à travers toutes les wilayas, pour lutter contre les déchets industriels. La première responsable du secteur, qui promet de renforcer le contrôle et l’inspection des entreprises industrielles, a averti que les contrevenants risquent une fermeture définitive au bout de deux mises en demeure.

Les entreprises sont averties, le ministère de l’Environnement ne compte pas rester passif à l’égard des pollueurs. Fatima-Zohra Zerouati veut zéro déchet dans la nature. La ministre, qui a réuni hier les inspecteurs de l’environnement, a annoncé la mise en place de cellules de veille et de contrôle au niveau de l’ensemble des directions de wilaya. « Nous voulons anticiper les dégâts et réagir avant de constater des pertes, et, pour ce faire, nous avons établi un listing de toutes les entreprises, notamment celles ayant eu des autorisations par les présidents des APC, qui seront soumises à des contrôles réguliers afin d’éviter tout incident, et sachant que 90% des autorisations sont délivrées par les APC alors que notre département octroie entre 2 et 3% des autorisations », a souligné Mme Zerouati. Le département de l’environnement a donc formé 100 inspecteurs qui vont sillonner tout le territoire national afin d’effectuer des missions de contrôle auprès des établissements et de relever les infractions à la réglementation sur les déchets. L’objectif de ce travail de contrôle », souligne la ministre, est d’éviter, entre autres, la reproduction du scénario de l’année dernière avec l’apparition de l’épidémie de choléra.

« Nous voulons assurer une bonne saison estivale pour les citoyens et nous ne pouvons pas permettre la réapparition de certaines épidémies à transmission hydrique comme ce fut le cas l’année dernière et, aujourd’hui, les producteurs industriels n’ont aucune excuse en cas de pollution climatique », a indiqué la première responsable du secteur. Par ailleurs, le ministère de l’Environnement a indiqué avoir effectué 2 549 opérations d’inspection durant l’année 2017/2018 dont 1 103 contraventions et 276 décisions de fermeture ont été établies. 123 poursuites judiciaires, 652 recommandations et 104 avertissements ont été également effectués durant la même période.

Au premier trimestre de 2019, le même département a effectué 413 opérations d’inspection à travers 17 wilayas durant lesquelles 46 décisions de fermetures ont été délivrées, 18 poursuites judiciaires et 187 contraventions.

Algerie360°

Partager l'article:


Infractions à la réglementation sur les déchets : Le ministère de l’Environnement met en place une cellule de veille

Les articles les plus récents dans 00. Actualités

Les articles les plus populaires