Lutte contre la pollution : Objectif « zéro dégât environnemental » :187 infractions à l’environnement enregistrées depuis le début de l’année.

Lundi 6 mai 2019

La lutte contre la pollution est un objectif auquel s’attellent activement les pouvoirs publics. Dans cette optique, la ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables a procédé, hier, au siège du ministère, à l’installation des cellules de veille et de contrôle pour arriver à « zéro dégât environnemental » au niveau national. « Ces cellules veilleront à l’application des lois relatives à la protection de l’environnement et la lutte contre les maladies liées à l’eau durant la saison estivale et le mois de Ramadan », a déclaré Mme Fatma Zohra Zerouati lors de la cérémonie d’installation qui a vu la participation des directeurs et des inspecteurs de l’environnement des 48 wilayas. En effet, ces cellules procéderont aux contrôles quotidiens et au suivi des activités des entreprises productrices et économiques et leur impact sur l’environnement.

La première responsable du secteur a insisté sur le rôle des inspecteurs qu’elle a qualifié de « primordial ». « Vous êtes appelés à améliorer davantage votre rendement, en veillant surtout à l’application effective des textes de lois, et à évaluer les risques de pollution sur la santé des citoyens et la préservation de la diversité biologique qui subit une dégradation due à l’activité humaine et aux changements climatiques », a-t-elle indiqué.

Poursuivant ses propos, la ministre a fait savoir que les inspections régionales sont, elles aussi, amenées à élaborer des programmes d’inspection, et ce, en collaboration avec le ministère de l’Intérieur, à même de réussir ce plan d’action.

Elles auront pour mission de veiller à l’application des textes de lois et d’établir la liste de tous les établissements classés notamment ceux ayant des autorisations délivrées par les P/APC. « Il faut dire que 90% des autorisations sont délivrées par les communes, ce qui complique la tâche des inspecteurs régionaux de contrôler l’activité de celles-ci », a-t-elle dit. En somme, avec l’installation d’une cellule de veille au niveau de chaque wilaya, le ministère renforcera sa présence sur le terrain et permettra d’atteindre l’objectif tracé par la tutelle et qui consiste à enregistrer zéro dégât sur l’environnement.

Aussi, Mme Zerouati a plaidé pour le renforcement du contrôle au niveau des entreprises classées pour éviter les catastrophes, comme l’incendie de l’usine de fabrication et de transformation de plastique à Chebli (wilaya de Blida). Selon elle, le ministère compte, dès cet été, renforcer sa présence sur le terrain et éviter tout incident. « Notre souci est comment accompagner les inspecteurs sur le terrain afin de préserver le bien-être de la population. Dans cette optique, 100 inspecteurs ont bénéficié d’une formation pour renforcer leurs capacités », a révélé Zerouati.

Lors de cette rencontre nationale, l’inspecteur central Mohamed Bouguetoucha a présenté le bilan des activités d’inspection établis par les services du ministère. L’on apprendra à cette occasion que pas moins de 187 infractions ont été enregistrées par la police de l’environnement depuis début 2019, ayant induit la fermeture de plus de 46 entreprises et 18 poursuites judiciaires.

En ce qui concerne l’année 2018, M. Bouguetoucha a fait savoir que les services de l’inspection ont effectué 2.649 visites sur le terrain. Durant leurs sorties, ils ont constaté 1.103 infractions.

Commentant ces chiffres, Mme Zerouati a affirmé que ce sont les résultats de la non- application des textes réglementaires sur le terrain et le manque de culture de protection de l’environnement par certains.

Par ailleurs, elle a affirmé que les missions du secteur consistent en la sensibilisation, avant l’étape de la répression, à travers l’accompagnement du citoyen afin qu’il participe à la protection de l’environnement et l’ancrage de la culture de la protection de l’environnement dès le jeune âge.

« La protection de l’environnement ne peut être réalisée en l’absence du sens de civisme, quasi inexistant dans la société algérienne, et ce, malgré la volonté politique, les technologies de l’information et de la communication, et l’affectation d’importantes enveloppes financières », a enfin affirmé la ministre.

Elmoudjahid

Partager l'article:


Lutte contre la pollution : Objectif « zéro dégât environnemental » :187 infractions à l’environnement enregistrées depuis le début de l’année.

Les articles les plus récents dans 00. Actualités

Les articles les plus populaires