Tizi Ouzou génère en moyenne 400 000 tonnes de déchets par an : La nouvelle stratégie de gestion des déchets en débat

Lundi 25 février 2019

La grande salle de la maison de la culture Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou a abrité hier une journée d’étude et d’information sur la nouvelle stratégie de gestion des déchets, organisée par la Direction de l’environnement en collaboration avec l’université Mouloud-Mammeri.

Une occasion pour les différents intervenants de revenir notamment sur la gestion des déchets qui implique également le mouvement associatif, les comités de villages, les APC et les clubs scientifiques.

Le directeur de l’environnement de la wilaya de Tizi Ouzou, M’barek Aït Aoudia, a rappelé à cette occasion, l’importance de cette journée d’étude “compte tenu de son impact direct sur la protection de l’environnement et le cadre de vie du citoyen” précisant qu’“elle constitue un véritable trait d’union et un cadre de concertation privilégié entre différents partenaires concernés par la problématique de la gestion des déchets”.

Dans ce sillage, le directeur de l’environnement a indiqué que la wilaya de Tizi Ouzou génère en moyenne 400 000 tonnes de déchets par an, dont 25 à 30% sont sujets au tri et à la valorisation. “Néanmoins notre territoire est confronté à une continuelle dégradation de son environnement, engendrée par les déchets de toute nature, constituant un problème environnemental alarmant”, a-t-il regretté. Et l’orateur de rappeler quelques actions entreprises au niveau local dans le domaine de la gestion des déchets dont, a-t-il cité, 67 études de schémas directeurs de gestion des déchets ménagers dont 5 approuvés, 43 en cours d’approbation et 19 en phase d’élaboration, 7 CET dont 4 opérationnels et 3 autres objets d’opposition, 5 décharges contrôlées dont 2 en exploitation, 1 centre de tri des déchets ménagers, 1 incinérateur ainsi que des opérations pilotes dans le domaine du tri sélectif.

Intervenant à l’ouverture de la rencontre, le Dr Arezki Chenane, doyen de la faculté des sciences économiques à l’université de Tizi Ouzou et représentant du recteur de l’université, a estimé que cette thématique de l’environnement et de la gestion des déchets “doit être conduite, en premier chef, par les universitaires à même de lui donner toute sa pertinence scientifique, éducative et surtout environnementale entendue dans son sens territorial et durable”.

Algerie360°

Partager l'article:


Tizi Ouzou génère en moyenne 400 000 tonnes de déchets par an : La nouvelle stratégie de gestion des déchets en débat

Les articles les plus récents dans 00. Actualités

Les articles les plus populaires