Les entreprises dans le périmètre du Lac Reghaia ont installé des stations d’épuration

Dimanche 3 février 2019

L’ensemble des entreprises situées dans le périmètre du lac de Reghaia (30 km à l’Est d’Alger) ont installé des stations d’épuration des eaux usées pour éviter de polluer les eaux du lac, a-t-on appris samedi des services de la Direction des forêts et de la ceinture verte de la wilaya d’Alger.

Toutes les unités de la zone industrielle, jonchant le Lac de Reghaia, qui déversaient leurs déchets solides et liquides dans le lac ont répondu à 100% aux mises en demeure qui leur ont été adressées par la wilaya d’Alger les sommant de créer leur propres stations d’épuration des eaux usées, a précisé le chef de la circonscription des forêts à Alger-Est, M. Abdelkader Messabis, en marge d’une journée de sensibilisation à l’occasion de la célébration de la journée mondiale des zones humides.

Suite au lancement d’un programme d’action important visant "la protection et le nettoyage du lac pour l’ériger en un environnement idéal", M. Messabis a fait savoir que le taux de pollution a régressé au niveau du Lac où sont entrepris des travaux d’épuration et de nettoyage des eaux de la fausse, indiquant qu’il sera procédé, en deuxième phase à la réintégration des différentes catégories d’animaux aquatiques du lac et plusieurs plantes rares.

Le but étant de le convertir en un pôle touristique d’excellence abritant des activités sportives et présentant des systèmes écologiques uniques.

Placé sous le thème "les zones humides et les changements climatiques", cette journée de sensibilisation, organisée en coordination avec le Centre cynégétique de Reghaia (CCR) et nombre d’associations et clubs scientifiques activant dans le domaine de la protection de l’environnement à Alger, vise la sensibilisation des enfants quant aux dangers qui guettent l’écosystème.

A cet effet, 300 élèves ont bénéficié de master-class et de cours de sensibilisation sur l’importance de ces zones sur les plans naturel, industriel, économique et écologique, a-t-il ajouté.

Plus explicite, M. Messabis a rappelé que la Direction des forêts et de la ceinture verte de la wilaya d’Alger a procédé, depuis un moment, aux travaux de réaménagement de la forêt entourant le lac de Reghaia dans le cadre de l’embellissement des espaces forestiers, faisant état de mesures prises par la wilaya pour la prise en charge du lac.

Pour sa part, le chef du CCR de Reghaia, M. Ramzi Abba a affirmé qu’en 2018, un dossier complet a été déposé aux services de wilaya pour la classification du lac de Reghaia dans la liste des réserves naturelles mondiales, rappelant que ce lac s’étend sur une superficie de pas moins de 1500 hectares. Le site a été classé réserve naturelle d’importance internationale en 2003 dans le cadre de la convention internationale Ramsar, a-t-il poursuivi.

Affirmant que le dossier en question a été approuvé par la commission en charge de l’examen des dossiers de classification des réserves nationales de la wilaya d’Alger, M. Abba a fait état de la publication prochaine d’un décret exécutif portant classification du lac de Reghaia.

Organisée sous forme d’ateliers pédagogiques pour les enfants sur les notions du tri, de l’énergie solaire et de l’importance des zones humides dans l’équilibre écologique, la rencontre a constitué, également, une opportunité pour effectuer une balade aux alentours du lac où les enfants ont pu contempler, à l’aide de jumelles, les milliers d’oiseaux migratoires provenant d’Europe et d’Afrique.

Au terme de la journée, trois (3) associations ont été honorées pour avoir participé au concours de la meilleure maquette représentant les zones humides.

APS

Partager l'article:


Les entreprises dans le périmètre du Lac Reghaia ont installé des stations d’épuration

Les articles les plus récents dans 00. Actualités

Les articles les plus populaires