Lancement en juin prochain du projet "Tawdif 2" du BIT consacré aux emplois verts

Jeudi 31 janvier 2019

Des experts du Bureau international du travail (BIT) ont annoncé mercredi à Guelma, le lancement en juin 2019 en Algérie du projet emploi "Tawdif 2" consacré aux "emplois verts".

Dans ce contexte, l’expert Mohamed Bouchagour, consultant national auprès du BIT a précisé à l’APS en marge d’une rencontre consultative avec des représentants de plusieurs instances et associations professionnelles en rapport avec le secteur des forêts des de l’agriculture, que ce projet en phase d’élaboration constitue un prolongement du projet "Tawdif 1" de l’université au monde du travail financé par le Royaume-Uni et lancé par le BIT dans la période allant de septembre 2016 à mars 2019.

Le projet "Tawdif 2" dont les préparatifs ont été lancés depuis la wilaya de Guelma sera consacré, à la création de postes de travail au profit des diplômés des universités et des établissements de formation et d’enseignement professionnels, et la création d’entités entrepreneuriales pour les jeunes dans les domaines et les métiers verts s’intéressant à la nature (forêts et agriculture), la récupération et recyclage des déchets, a précisé le même responsable, ajoutant que ce projet vise à relever les nouveaux défis arrêtés pour la période 2019-2022.

Selon le même expert, "Tawdif 2" sera basé dans une première étape dans les mêmes wilaya pilotes dont les universités ont été retenues pour "concrétiser" le projet "Tawdif1" à savoir Tlemcen, Béjaia, Biskra, Mostaganem et Alger en plus de Guelma qui devra être "exemplaire et pilote"’ dans la prochaine étape de ce projet compte tenu, a ajouté le même responsable, de ses "potentialités naturelles et de l’engagement dont ont fait montre les autorités de cette wilaya pour accompagner ce projet".

Pour sa part, le consultant international auprès du BIT, M. François Ravalison de Madagascar a indiqué que le projet "Tawdif2" sera réalisé de concert et en partenariat avec les ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale et de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, ajoutant que la mission des experts dans l’actuelle étape sera de déterminer avec les différents activant dans ce domaine, les thèmes principaux versant dans l’esprit des domaines arrêtés par ce projet en Algérie.

Le wali de Guelma, Kamel Abla, a considéré que l’élaboration de petits projets rentables (produits de plantes et de parfums disponibles dans les forêts de la wilaya par exemple) avec des moyens modestes à la portée des porteurs d’idées parmi les jeunes figure parmi les éléments permettant la réussite de ce projet, insistant sur l’importance du facteur formation au profit de cette catégorie.

Un exposé détaillé sur un projet de la Conservation de forêts de Guelma portant création dans une première étape de 28 périmètres pour l’olive sauvage "Zebouche" qui sera "immunisé" sur une surface globale de 997 ha à travers 16 communes de la wilaya et qui devra contribuer à la création de 100 petites entreprises en plus de plusieurs avantages économiques a été à cette occasion présenté et proposé pour être assisté par le BIT.

Cette rencontre a été marquée par la présentation de plusieurs suggestions et propositions par des associations professionnelles activant dans le secteur agricole notamment, puis les représentants du BIT ont effectué des visites dans des établissements de la formation et de l’enseignement professionnels pour prendre connaissance des spécialités offertes en matière de protection de l’environnement et de promotion des activités agricoles et des forêts.

APS

Partager l'article:


Lancement en juin prochain du projet

Les articles les plus récents dans 00. Actualités

Les articles les plus populaires