« Prix du quartier le plus propre » : Le Puits des Zouaves de Bouzaréah rafle la mise

Jeudi 31 janvier 2019

La ministre de l’Environnement et des Énergies renouvelables s’est déplacée, hier à Bouzaréah, afin d’y décerner « le Prix du quartier le plus propre » de cette commune, située sur les hauteurs d’Alger.

En effet, pour clôturer son action citoyenne « Le tri sélectif dans la commune de Bouzaréah », l’Association des femmes en économie verte (AFEV) a invité Mme Fatma-Zohra Zerouati à présider la cérémonie qui a eu lieu à la bibliothèque communale.

Les quartiers choisis par la commune ont bénéficié des journées de sensibilisation sur le tri sélectif et ont été dotés de bacs pour ce faire. Le premier prix est revenu au quartier Puits des Zouaves, suivi par le quartier cité Sahel. Ces derniers devaient suivre certains critères de sélection, dont le respect du tri, la propreté du quartier, le respect des horaires de ramassage des déchets, et l’initiative développée par les habitants du quartier.

« Rien ne peut se faire sans la contribution de la société civile, car qui dit environnement propre dit éradication des maladies », a souligné la ministre, en souhaitant que cette opération sera généralisée à l’avenir. « Ceci ne doit pas être une fin en soi ou une action isolée. Il est important que ce genre de projets s’inscrivent dans la durée », a souhaité Mme Zerouati, saluant dans la foulée les efforts fournis par les femmes de la commune, notamment les bénévoles et les membres de l’AFEV. « Les citoyens doivent éviter le gaspillage ménager ».

De son côté, le président de l’APC de Bouzaréah a confessé à ce propos que le projet qui a duré un an n’aurait jamais pu se faire sans la collaboration « active » des citoyens, se félicitant de la « nette » amélioration constatée depuis le début de ce projet à ce jour. « Je tiens à féliciter les habitants du quartier vainqueur, et je m’engage à cette occasion à construire un parc de loisirs », a promis Mohamed Lamine Kitouni.

Pour rappel, l’AFEV est une association à vocation écologique, qui vise à contribuer activement au développement économique durable en Algérie, à travers la promotion de l’entrepreneuriat dans l’économie verte et tous les secteurs qui sont liés au développement durable et la protection de l’environnement.

Présidée par Karima Bergueul, elle est composée de femmes et d’hommes investis de la noble mission de mobiliser de jeunes porteurs de projets et des femmes réalisatrices de ces projets vers un développement durable axé sur une économie saine pour l’environnement.

Dernièrement, la commune de Bouzaréah a connu une dégradation conséquente de son environnement, due aux décharges sauvages, à la prolifération des maladies infectieuses, des insectes et des mauvaises odeurs, ce qui nuit à la santé de la population, une situation alarmante face à laquelle les autorités locales restent impuissantes.

Ce projet a donc été mené en étroite collaboration avec l’APC de Bouzaréah et les associations locales (TRIA, ANPE, Dzair El khir, les Scouts musulmans.) La première phase consistait en l’identification des partenaires tels que les associations locales et les bénévoles afin de les impliquer directement dans les activités.

S’en est suivi ensuite le lancement d’une formation au profit de ces associations et la sensibilisation et l’établissement d’un diagnostic sur l’état des lieux des déchets au niveau des sept quartiers choisis, afin de déterminer les points noirs et les décharges sauvages existantes. L’étude est, par ailleurs, passée par un constat préliminaire sur l’état du dispositif de pré-collecte, au niveau des zones d’habitation sélectionnées pour l’opération de collecte.

Elmoudjahid

Partager l'article:


« Prix du quartier le plus propre » : Le Puits des Zouaves de Bouzaréah rafle la mise

Les articles les plus récents dans 00. Actualités

Les articles les plus populaires