L’Algérie se dirige vers la bourse de l’électricité pour vendre son excédent

Lundi 14 janvier 2019

L’Algérie est en train de se diriger vers la bourse de l’électricité afin de vendre son excédent en cette énergie pour le Maroc, la Tunisie et l’Europe, a indiqué dimanche à Bouira le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni.

"Le dossier relatif à l’exportation de l’électricité est ancien, il remonte à plusieurs années. La nouveauté dans ce dossier est que l’Algérie va aller vers la bourse pour vendre son excédent de l’électricité vers la Tunisie et le Maroc", a expliqué le ministre lors d’un point de presse tenu en marge de sa visite à Bouira, tout en précisant qu’il y’avait "des échanges dans ce domaine".

Selon les précisions fournis par M. Gutouni, l’Algérie jouit d’une capacité électrique de 19000 mégawat, et un excédent de 9000 Mégawat en hiver.

"Cet excédent, nous allons le commercialiser, nous devons être prêts pour cela avec la préparation des réseaux et la mise en place de mesures de protection nécessaires afin de vendre, à condition qu’il soit mis sur le marché".

"La bourse de l’électricité est en Espagne, nous allons ouvrer de façon à nous placer dans cette bourse pour vendre notre excédent en électricité", a souligné le meme responsable, qui a procédé dans la matinée à Ahnif (Est de Bouira) à la distribution de poeles à gaz pour les établissements scolaires.

APS

Partager l'article:


L’Algérie se dirige vers la bourse de l’électricité pour vendre son excédent

Les articles les plus récents dans 00. Actualités

Les articles les plus populaires