Remise de minibus de transport scolaire au profit des communes des régions du Sud et des Hauts-Plateaux

Samedi 8 septembre 2018

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire a révélé, jeudi dernier, que 12.161 minibus de transport scolaire sont disponibles actuellement au niveau des différentes communes du pays, et fait part d’une prochaine opération de distribution de 741 autres, prévue au cours de ce mois de septembre, rapporte l’APS.

Et ce n’est pas tout ! S’exprimant en effet lors de la cérémonie de remise d’un nombre de nouveaux minibus de transport scolaire (150) au profit des communes des régions du Sud et des Hauts Plateaux, Noureddine Bedoui a annoncé que les opérations de distribution se poursuivront jusqu’à la fin de cette année. « Ça entre dans le cadre de l’application des instructions du Président de la République visant à assurer les meilleures conditions pour les élèves scolarisés », a-t-il souligné, avançant les chiffres de 593 bus scolaires pour le mois d’octobre, 420 en novembre et 300 prévus en décembre quand pour 2019, on prévoit la distribution de plus de 1.500 minibus. Au total, une enveloppe de 27 milliards de DA a été débloquée pour l’acquisition de 3.500 bus scolaires. « La Commission multisectorielle chargée de la préparation de la rentrée sociale avait accordé la priorité au cycle primaire », a-t-il ajouté en présence notamment des ministres de l’Education nationale et de l’Industrie et des Mines, ainsi que du Secrétaire général de la centrale syndicale (UGTA). Bedoui a confié à cette occasion que 15 milliards de DA ont été consacrés à la gestion des établissements scolaires, dont la moitié de l’enveloppe financière sera destinée à équiper les écoles en chauffage et climatiseurs, et plus de 34 milliards de DA aux cantines solaires. « 1.200 opérations avaient profité au secteur de l’éducation nationale, parmi lesquelles, 44 nouvelles cantines scolaires, 41 CEM, 38 lycées », a-t-il poursuivi avant de révéler la réception de 55 établissements scolaires pilotes équipés en énergies renouvelables, s’ajoutant du coup aux 500 autres écoles primaires qui sont déjà dotées d’équipements d’énergie solaire. Par cette démarche, les pouvoirs publics souhaitent rationaliser la consommation de l’énergie classique pour l’orienter vers d’autres besoins publics. Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire a fait part de l’ambition de l’Etat de « généraliser » l’usage des énergies renouvelables dans les établissements scolaires, tous paliers confondus. Même les mosquées ne devront pas y échapper, a-t-il assuré. Bedoui a annoncé sur un autre registre que son département ministériel signera prochainement plusieurs conventions avec le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels, en vue de « mettre à niveau » les fonctionnaires des communes chargées de la gestion des écoles primaires. Les bénéficiaires de ce cursus seront issus de plusieurs spécialités, allant de la gastronomie à la maintenance d’équipements fonctionnant en énergies renouvelables en passant par la réparation du mobilier scolaire. Aussi, il a confié le recrutement de 45.000 travailleurs dans différentes spécialités dont des cuisiniers, des électriciens et autres, repartis sur les écoles primaires du pays.

45.000 travailleurs pour la gestion des établissements

De son côté, et commentant ces opérations de distribution des bus scolaires, Mme Nouria Benghabrit a assuré l’existence d’une « grande » coordination au niveau du gouvernement en vue « d’améliorer » la prise en charge de la scolarité et rappelé que l’opération de distribution de ces minibus s’inscrit dans le cadre de l’amélioration de la mise en œuvre de la réforme de l’école algérienne, « conformément aux instructions » du Président de la République. « Il faut savoir qu’une importance particulière est accordée aux établissements primaires lors de cette nouvelle année scolaire. Ces écoles sont régies par un statut particulier en vertu d’un décret publié en août 2016 », a expliqué la ministre de l’Education nationale. Il est à rappeler à la fin que la société algérienne de fabrication de véhicules de marque Mercedes-Benz ‘‘SPA SAFAV-MB’’ de Tiaret, relevant du ministère de la Défense nationale, a livré, lundi dernier, au profit du ministère de l’Intérieur, 150 fourgons de marque Mercedes Benz destinés au transport scolaire. 500 bus scolaires seront fournis d’ici la fin de l’année en cours sur une commande globale de 1.000 bus. Par ailleurs, il est attendu à ce que la Société nationale de véhicules industriels (SNVI) et Global Motors Industries (GMI) de Tahkout livrent respectivement 2.000 et 500 véhicules pour les mêmes besoins.

S. A. M.

EL MOUDJAHID

Partager l'article:


Remise de minibus de transport scolaire au profit des communes des régions du Sud et des Hauts-Plateaux

Les articles les plus récents dans 5. Application RETA

Les articles les plus populaires