Zerouati : grands efforts pour une "stratégie équilibrée" de protection de l’environnement

Mercredi 1er août 2018

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatima-Zohra Zerouati, a indiqué mardi à Skikda que son département déploie de "grands efforts" pour une stratégie de protection de l’environnement et de promotion des énergies renouvelables "forte" basée sur un équilibre entre les diverses dimensions écologique, économique et sociale afin d’améliorer le cadre de vie des citoyens.

Cette stratégie repose sur "la lutte contre les multiples formes de pollution en vue d’un développement durable", a expliqué la ministre qui a exhorté les responsables locaux de l’environnement à multiplier les conventions visant la modernisation des procédés d’élimination des déchets solides, liquides et gazeux conclues entre l’Observatoire national de l’environnement et du développement de la wilaya de Skikda et les usines et complexes industriels locaux.

Elle a également indiqué que la stratégie de son département encourage la création d’espaces verts qui font actuellement "grandement défaut" dans la wilaya de Skikda et a invité les associations vertes locales à participer aux concours organisés en ce domaine rappelant le prix du président de la République de la ville verte à organiser en octobre prochain pour encourager l’émulation dans la création d’espaces verts dans l’intérêt du citoyen.

Lors de son inspection du centre de liquéfaction du gaz dans la zone industrielle de Skikda, la ministre a salué "le niveau de maîtrise" des ingénieurs des degrés de pollution et des émanations de gaz générées par le méga-train et traitées par 12 appareils d’un incinérateur de gaz fonctionnant à 1.400 degrés Celsius.

Elle s’est enquise de respect par le complexe des normes internationales de protection de l’environnement par le recours à des installations amies de l’environnement.

Concernant la zone humide "Guerbès-Sanhadja", la ministre a attribué la récente mort de poissons sur certains plans d’eau de la région à "la baisse du niveau d’eau causée par l’irrigation anarchique".

Mme Zerouati a également assuré que son département accorde "une grande importance" à ces réserves ajoutant qu’une commission nationale composée de représentants des divers secteurs a été créée pour faire le point sur l’exploitation de ces réserves, les protéger et envisager leur éventuelle exploitation touristique respectueuse de l’environnement.

La ministre a évoqué les actions de sensibilisation périodiquement organisées en direction des agriculteurs pour éviter l’exploitation anarchique des plans d’eau.

La ministre a assisté à une manœuvre simulant une lutte contre une pollution des eaux de mer par des hydrocarbures au niveau du port de Skikda et s’est enquise des techniques utilisées au port pour circonscrire toute pollution de ce type.

A Bouchetata dans la daïra d’El Hadaïk, la ministre a visité le projet d’une unité privée de traitement des déchets pharmacologiques et animaliers d’une capacité d’incinération de 8 tonnes par jour et a encouragé, sur site, les particuliers à investir dans le secteur de l’environnement.

La ministre de l’Environnement et des Energies Renouvelables a également visité certaines plages de la localité de Larbi Ben M’hidi et s’est entretenue avec des estivants insistant à l’occasion sur la préservation de l’hygiène dans les plages.

Partager l'article:


Zerouati : grands efforts pour une

Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires