Un record a été enregistré à Ouargla : le changement climatique à l’origine de la vague de chaleur frappant l’Algérie

Dimanche 29 juillet 2018

La vague de chaleur frappant l’Algérie et plusieurs régions du monde depuis le début de l’été porte l’empreinte du changement climatique”, selon les résultats d’une étude du réseau World Weather Attribution publiée (WWA) publiée ce vendredi.

Les climatologues du réseau international WWA attribuent la vague de chaleur extrême ayant frappé l’Europe et d’autres régions du monde tel que l’Afrique du Nord dont fait partie l’Algérie. Une température de 51,3° Celsius a été enregistrée le 5 juillet dernier à Ouargla, représentant un record de température pour le continent africain et écrasant le précédent record de température en Afrique de 50,6° enregistré à In Salah en 2002.

Plusieurs records de chaleur ont également été enregistrés partout ailleurs sur Terre. L’étude a notamment permis d’établir qu’en Europe, le changement climatique a multiplié la probabilité d’extrême chaleur par deux voire par cinq dans certaines zones. « La logique montrant que le changement climatique est responsable est incontournable. La planète se réchauffe, et par conséquent des vagues de chaleur comme celle-ci deviennent plus communes », a expliqué Friederike Otto, directrice adjointe de l’Institut sur les changements environnementaux de l’Université d’Oxford, qui a aussi participé à cette étude.

« C’est donc une chose à laquelle la société peut et doit préparer », a indiqué la chercheuse, citée par The Guardian. « Mais il ne fait aucun doute que nous pouvons et devrions limiter la probabilité croissante de toutes sortes d’événements météorologiques extrêmes en limitant le plus possible les émissions de gaz à effet de serre », a-t-elle affirmé.

Les six premiers mois de l’année 2018 sont les plus chauds jamais enregistrés en dehors des années où El Nino, un courant climatique naturel faisant augmenter les températures, se manifeste. 41,1 degrés ont été enregistrés au nord-ouest de Tokyo (Japon) et 48,9 degrés près de Los Angeles (USA). Des températures élevées ont également été enregistrés au nord, à Montréal (Canada) avec 36.6 degrés. Une température de 32,5 degrés a par ailleurs été enregistrée à Kvikkjokk en Suède, pourtant près du cercle polaire.

TSA-Algérie.

Partager l'article:


Un record a été enregistré à Ouargla : le changement climatique à l’origine de la vague de chaleur frappant l’Algérie

Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires