L’économie d’énergie en débat par L’Algerian Power Group

Jeudi 8 mars 2018

L’Algerian Power Group en partenariat avec la direction de l’environnement, ont animé avant-hier un séminaire dédié aux opérateurs économiques, aux collectivités locales ainsi qu’aux abonnés domestiques, ciblant les consommateurs d’énergie.

Les principaux collaborateurs de ce séminaire sont venus notamment de la Faculté des sciences économiques et sciences de gestions de l’université de Mostaganem, ainsi que l’APRUE, la direction de l’Énergie et l’Environnement, Algerian Power Group Event (APG), en présence d’une centaine de participants présents à cet événement.

L’APG ambitionne de devenir un futur leader dans le domaine de l’organisation d’événements à caractère économique dans le sens de la promotion du développement local en dehors des hydrocarbures. Ce qui est qualifié d’une aubaine pour s’offrir un formidable espace d’exposition médiatique.

Les organisateurs de la 2e édition du Séminaire national sur l’économie de l’énergie à savoir les dirigeants de l’Algerian Power Group en partenariat avec la direction de l’environnement de la wilaya de Mostaganem ont profité de ce rendez-vous pour un grand débat sur les modalités pour garantir une économie d’énergie et réussir la transition énergétique en Algérie. L’Algerian Power Group (APG), société dont l’un des objectifs est d’organiser tout type de salons, séminaires et manifestations scientifiques Ainsi, l’APG Group entend par la tenue de ce thème brûlant d’actualité, à porter l’ensemble des opérateurs économiques, industriels publics et privés à apporter leur savoir-faire dans ce domaine.

L’événement s’est voulu dans ce sens, être un espace d’échange d’informations par des professionnels destinés aux consommateurs dans le but d’un usage rationnel de l’énergie électrique. Les grandes lignes du programme de la journée se sont scindés en deux parties pour deux séances présidées par le vice-doyen de la Faculté des sciences économiques et sciences de gestions (FSESG) Dr. Douah Belkacem et Benchenine Hocine.

De nombreux communicants se sont succédé à l’estrade de la salle de conférence du complexe hôtelier de l’Hyproc sis aux Sablettes (commune de Mazagran) à l’exemple d’Ouadah Mourad, ingénieur aux CREDEC, qui a abordé la thématique de l’éclairage public aux lampes LED, Merabet Hamza, chercheur et chef de service des relations extérieures au CDER (Centre de développement des énergies renouvelables) d’Alger, a parlé des énergies renouvelables en Algérie face à une transition énergétique mondiale forcée., Benchenine Hocine a traité du phénomène des pertes électriques entre gaspillage mauvais usage.

Pour sa part, le président de l’APOCE (l’Association de Protection et Orientation du Consommateur et son Environnement) M. Zebdi Mustapha a évoqué la problématique de la conformité et la contrefaçon des lames LED pour une meilleure protection des consommateurs, et l’ingénieure Kassous Fadhéla, cadre à la direction de l’Environnement les derniers textes et lois sur l’éclairage en mode LED pour les collectivités locales.

Ilies Benabdeslam. reflexiondz.

Partager l'article:


L’économie d’énergie en débat par L’Algerian Power Group

Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires