Énergies renouvelables : L’expérience de la SFI en débat

Mercredi 7 mars 2018

Le Club Energia du Forum des chefs d’entreprise a organisé, dimanche dernier à Alger, une conférence-débat sous le thème : « Financement des énergies renouvelables : benchmark et apports de la SFI ».

Cette rencontre s’est déroulée en présence de Mme Fatma-Zohra Zerouati, ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, M. Ali Haddad, président du FCE et du vice-président de la SFI, M. Sergio Pimenta. Les experts de la SFI, filiale de la Banque mondiale, dédiée au secteur privé, ont présenté, à cette occasion, les mécanismes de financement que propose cette institution pour les projets dans le secteur des énergies renouvelables.

Ces derniers ont souligné que l’Algérie recèle d’énormes potentialités dans les énergies renouvelables, notamment sa position reconnue mondialement dans ce domaine à travers ses groupes Sonatrach et Sonelgaz, ainsi que ses niveaux d’irradiation qui figurent parmi « les meilleurs » au monde. « Les pouvoirs publics algériens ont affiché une volonté pour le développement du domaine des EnR », ont estimé Mme Elena Merle-Beral et M. Adel Louahem M’sbah, experts et représentants du SFI, en rappelant la nécessité quant « à améliorer davantage le cadre juridique et réglementaire pour attirer plus d’investissements étrangers, la création de bonnes conditions pour la participation des acteurs locaux, des contacts banquables aux standards de financement internationaux ».

Cette occasion a constitué également une opportunité pour les deux experts de mettre l’accent sur l’expérience de la SFI dans l’accompagnement et le financement de plusieurs projets pour le développement des énergies renouvelables dans plusieurs pays, notamment la Jordanie, l’Egypte et le Maroc, tout en expliquant le processus de la solution « clé en main » de la SFI, proposée aux gouvernements, allant de la préparation du projet, son financement et jusqu’à la construction et mise en opération des projets des énergies renouvelables.

Pour sa part, le représentant du FCE, Brahim Benabdesalam, a affirmé que cette action s’inscrit dans la démarche du FCE, qui avait organisé du 17 au 19 janvier dernier une conférence-exposition consacrée aux énergies renouvelables, et dans laquelle il avait émis une série de recommandations, dont celle de réaliser des investissements pour la production allant de 500 MW à 1G d’ici fin 2018.

M. A. Z. El Moudjahid.

Partager l'article:


Énergies renouvelables : L’expérience de la SFI en débat

Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires