Energies renouvelables, MMe Zerouati : « Nous n’avons pas besoin de projets clés en main »

Lundi 5 mars 2018

« L’Algérie a besoin de toutes les compétences pour concrétiser le programme national des énergies renouvelables », a indiqué Mme Fatma-Zohra Zerouati, ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables.

S’exprimant, hier, à l’occasion d’une conférence-débat organisée à Alger, par le Club Energia du Forum des Chefs d’Entreprise sur le thème : « Financement des énergies renouvelables : Benchmark et apports de la SFI », elle a insisté sur la nécessité de regrouper l’ensemble des acteurs et experts dans les EnR pour pouvoir développer davantage ce domaine porteur pour l’économie.

« Grâce à la volonté du gouvernement et aux moyens mis en place, a-t-elle dit nous avons enregistré, ces dernières années, des avancées considérables dans ce domaine ». La ministre a cité à titre d’exemple la région de Djanet, alimentée à 100% par les EnR.

S’agissant du domaine de la recherche, Mme Zerouati a souligné qu’il compte quelque 300 chercheurs ». La ministre a insisté, à cet effet, sur la nécessité de ne pas faire de ‘‘copier-coller’’ dans la réalisation des projets et le transfert de technologie, car chaque région « a ses caractéristiques. Aujourd’hui, nous n’avons pas besoin de nous focaliser sur des grands projets clés en main. L’entreprise locale doit être partie intégrante dans la réalisation des projets », avant d’ajouter que « le secteur privé manifeste un grand intérêt à investir dans ce créneau ».

De son, côté, le vice-président de la Société financière internationale (SFI), M. Sergio Pimenta, a exprimé sa satisfaction quant à la tenue de cette rencontre de concertation, affirmant que dans une économie dynamique, comme celle de l’Algérie, le secteur privé a un grand rôle à jouer.

M. A. Z. El Moudjahid.

Partager l'article:


Energies renouvelables, MMe Zerouati : « Nous n’avons pas besoin de projets clés en main »

Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires