Formation dans le domaine de l’énergie solaire à AÏN TÉMOUCHENT : Encourager les activités de la sous-traitance

Mardi 20 février 2018

Elle vise à encourager celles-ci dans le domaine de l’énergie renouvelable, et ce, à travers la participation de jeunes porteurs de projets.

La Chambre de l’artisanat de la localité organise, depuis dimanche, une session de formation sur l’énergie solaire. Cette première session qui sera suivie par d’autres dans les semaines à venir se poursuivra durant 4 jours.

Encadrée par Pr Kameleddine Bendjebbar, expert international dans le domaine des énergies renouvelables et conseiller dans l’enseignement et l’expertise, cette formation vise à encourager les activités de la sous-traitance dans le domaine de l’énergie renouvelable, et ce, à travers la participation de jeunes porteurs de projets dans le cadre du microcrédit ou au profit des demandeurs d’emploi et des universitaires qui ont manifesté leur volonté pour bénéficier de ce genre de formation.

“C’est la première session du genre à Aïn Témouchent, une région agricole par excellence, qui a tendance à utiliser ce nouveau système de production énergétique”, dira Pr Bendjebbar, surtout que de nombreux jeunes ont accueilli favorablement une telle manifestation qui a connu un engouement dans sa première session.

“On a réussi à exaucer leurs souhaits, puisque nous sommes là pour les encadrer et leur apprendre comment utiliser et se servir des systèmes de l’énergie renouvelable”, a-t-il ajouté.

Parmi les premiers stagiaires, dont certains sont venus d’autres wilayas, à l’instar de ceux de Mostaganem, se trouvent de jeunes fellahs, d’autres pour chercher une solution pour le problème de forage de puits auquel ils font face en raison de l’absence de l’énergie électrique, dont le raccordement au réseau électrique est très coûteux, et une autre catégorie constituée d’éleveurs avicoles.

“On leur donne des solutions comment produire de l’énergie et de la lumière dans ces endroits isolés, principalement dans l’élevage avicole ou dans l’hydraulique ou l’agriculture. La formation se fait selon les niveaux, de un à trois.

On commence par les panneaux photovoltaïques, après les chauffages, la climatisation, etc., suivant la demande, la disponibilité et la spécificité de la wilaya de Aïn Témouchent et de sa région”, a précisé Pr Bendjebbar.

Cette formation vise à intégrer l’énergie solaire dans l’agriculture, surtout à travers l’acquisition des connaissances et les informations nécessaires sur l’utilisation de l’énergie solaire et sa concrétisation sur le terrain par les porteurs de projets, et ce, afin de se libérer des contraintes des crises qui secouent le secteur des hydrocarbures et de l’électricité.

M. LARADJ. Liberté.

Partager l'article:


 Formation dans le domaine de l’énergie solaire à AÏN TÉMOUCHENT : Encourager les activités de la sous-traitance

Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires