Le groupe Condor rachète l’Enicab

Samedi 11 juin 2016

La multinationale General Cable, basée aux Etats-Unis et détentrice à 70% de l’unité de fabrication de câbles de Biskra Enicab, a cédé l’ensemble de ses parts actives dans cette filiale au groupe industriel algérien Condor, a-t-on appris jeudi.

Cette opération financière s’inscrit dans la concrétisation d’un plan de restructuration décidé en 2014 par les dirigeants de General Cable, consistant à vendre leurs actions des câbleries implantées en Asie, dans la zone Pacifique et en Afrique pour se consacrer aux entreprises basées en Europe et sur le continent américain, a confié un cadre de l’Enicab. La câblerie de Biskra, rentable et équilibrée sur le plan financier, dont l’Etat détient 30% des actions, couvre environ 35% des besoins nationaux en câbles électriques de tous types.

Ses principaux clients sont Sonelgaz et ses filiales produisant, transportant et distribuant le courant électrique, des grossistes en matériel électrique et des particuliers. Selon les projections d’économistes et de spécialistes du domaine, cette entreprise, fleuron de l’industrie à Biskra, a une immense marge de développement et des potentialités à faire valoir tant les besoins en câbles électriques sont pressants en Algérie et en Afrique. Depuis sa création, elle n’a jamais exporté ses produits. L’ensemble des cadres, techniciens et ouvriers de l’Enicab ont accueilli et salué avec satisfaction le rachat de cette unité de production de câbles par le groupe Condor, lequel, avec cette nouvelle acquisition, raffermit et confirme sa place de leader national dans le secteur de la production des composants électroniques et des produits électroménagers, de l’informatique, de la téléphonie, de la climatisation centralisée, de l’éclairage urbain et des infrastructures sportives ainsi que des énergies renouvelables, souligne-t-on.

Hafedh Moussaoui, El watan

Partager l'article:


Le groupe Condor rachète l’Enicab

Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires