Sidi Bel-Abbes ville écologique

Lundi 8 juin 2015

Sidi Bel-Abbes est devenue une ville écologique par excellence, grâce à d’énormes projets en cours de concrétisation, a indiqué, jeudi dernier, le wali, M. Hattab Mohamed, lors de la célébration de la Journée mondiale de l’environnement organisée au niveau du barrage Sarno.Selon Mohamed Hattab, la wilaya de Sidi Bel Abbes, qui a bénéficié de projets de création d’espaces verts, du plan lumière avec la mise en place du photovoltaïque, du parc citadin et de la mise en service de Epic Nadif com, spécialisée dans le ramassage des ordures, a l’ambition de devenir la première ville en Algérie avec zéro émission de carbone et, surtout, une pépinière d’innovations dans le secteur des technologies propres, notamment l’énergie solaire.

"Notre objectif est d’atteindre une superficie de 3 m2 d’espace vert par habitant" a estimé M. Hattab qui a donné, lors de cette célébration, le coup d’envoi de la réalisation, au niveau du barrage de Thabia, du projet visant la réalisation d’un parc citadin.

Doté d’un volume d’investissement de 250 millions DA, ce parc s’étendra sur une superficie de 20 ha. Il sera doté d’espaces de détente, d’activités et comptera un parc d’attraction de grande envergure. Ce projet s’ajoute à celui de la promenade de la Macta sur 1.200 m2 et à la création d’un éco-quartier à énergie propre, doté d’une autorisation de programme de 185 millions DA. Cette opération touchera aussi le jardin public.

Le wali a annoncé le lancement des travaux de dépollution de Oued Mekkera, devenu la principale source de nuisance. Il s’agit d’une opération similaire à celle qui a ciblé oued El Harrach à Alger. Le projet de la réhabilitation sur plusieurs kilomètres concernera, entre autres, le recalibrage, la réalisation d’espaces verts, la mise en place de systèmes de contrôle et de surveillance de la qualité de l’eau, ainsi que la prévision et l’alerte des crues.

Lors de cette manifestation, à laquelle ont pris part de nombreuses associations, l’accent a été mis sur le civisme qui reste un atout primordial pour préserver l’environnement. La wilaya, qui dispose actuellement de deux CET (Sidi Bel-Abbes et Tellagh), a été renforcée par d’importants moyens humains et matériels pour se débarrasser de ses déchets estimés journellement à 200 t.

En mage de cette célébration, il a été procédé à un lâcher de 5.000 alevins au barrage de Sarno relevant de la commune de Sidi Hamadouche. Des prix ont été décernés au meilleur quartier et au meilleur balcon vert

M. M. Horizons

Partager l'article:


Sidi Bel-Abbes ville écologique

Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires