Les ports de la baie d’Alger font peau neuve

Mardi 8 juillet 2014

Afin de rendre le prestige aux ports, abris de pêche et de plaisance d’Alger auprès des marins pêcheurs, des professionnels des activités subaquatiques et des plaisanciers, trois principaux ports, Tamentfoust, Rais Hamidou et El Djemila, subissent actuellement un profond toilettage.

La direction de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya d’Alger a lancé dès 2013 un vaste programme de réaménagement et de reconstruction de certaines installations de ces ports de pêche et de plaisance, qui remontent à l’époque coloniale.

Avec le programme de développement 2013-2018 mis en place par l’entreprise de gestion des ports et abris de pêche dépendant de l’entreprise du port d’Alger (EPAL), ces trois petits ports de proximité, seront entièrement réhabilités.

Il en est ainsi du port de Tamentfoust où une halle à marée est en cours de réalisation pour mieux organiser la filière pêche et organiser le commerce du poisson, et offrir de bonnes conditions de travail aux mareyeurs et aux acheteurs.

Le port, qui dessert une large partie de l’est de la capitale, aura par ailleurs un système d’alimentation en énergie renouvelable avec l’installation de 21 panneaux photovoltaïques confiée au Centre de Développement des Energies Renouvelables (CDER), une opération pilote pour un port de pêche en Algérie.

En outre, ce port aura une passerelle pour handicapés moteurs qui sera réalisée en collaboration avec l’association locale des activités subaquatiques "Recif", et l’EGPP Alger.

Le plan d’investissement prévisionnel du port de Tamenfoust est globalement évalué à 1,92 milliard de DA, dont 1,5 milliard destiné à l’acquisition de matériel roulant, le reste portant sur l’installation, les agencements et l’achat de matériel et de mobiliers, indique la revue du Port d’Alger. Une partie de ces investissements est prévue pour 2014.

Rais Hamidou, entre mer et soleil

A Rais Hamidou (Ex-Point Pescade), entre la superbe baie La Vigie avec ses deux ilôts et Hammamet (Ex-Bains Romains), le vieil abri de pêche est actuellement en cours de renaissance.

C’est pratiquement une seconde vie pour ce petit port de quartier bien desservi dans les années 1970 et 1980 par l’ex-Régie syndicale des transports algérois (RSTA, aujourd’hui ETUSA), même si la cimenterie une plaie pour l’environnement.

Une importante opération de rénovation de ce port de proximité, là où des générations d’algérois ont appris à se baigner en surveillant, du fait des vols, leurs effets vestimentaires, est en cours.

Selon le programme de la direction de la pêche de la wilaya d’Alger, les travaux de rénovation du port de Rais Hamidou portent notamment sur son extension de manière à permettre l’amarrage d’un plus grand nombre d’embarcations de pêche.

Ce port devrait abriter 10 sardiniers, 8 palangriers, 15 petits métiers (embarcations de pêche de moins de 10 mètres de long) et 15 embarcations de plaisance.

Pour le port de pêche d’El Djemila (Ex-La Madrague, appellation tirée de la technique arabe de pêche au thon El Matraka), il y a surtout une grande opération de dragage de son bassin, pour permettre à des embarcations de grands tirants d’eau d’y accoster.

L’EGPP d’Alger, chargée de ces travaux, compte également exécuter un programme d’investissement notamment pour les installations, les agencements, le matériel et les outillages pour un montant global de 465 millions de DA, précise-t-on de même source.

Dans le cadre de la mise à niveau de dix ports et abris de pêche d’Alger, de Tipaza et de Boumerdès, un programme d’investissement et de développement, doté 7,862 milliards de DA, a été arrêté par l’EGPP Alger pour la période 2013-2018.

L’application de ce programme, actuellement en cours de réalisation, se déroule en trois phases : un programme d’urgence (4,149 milliards DA), un programme à court et moyen termes (3,353 milliards DA) et un programme d’investissement productif (360 millions DA).

Il s’agit, à l’orée de 2018, de rendre à ces infrastructures portuaires, de pêche et de plaisance leur ’’prime’’ jeunesse, autant pour améliorer les activités de pêche, sportives et de secourisme aquatique, que de plaisance.

Partager l'article:


Les ports de la baie d’Alger font peau neuve

Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires