Ecotourisme : El Tarf, une wilaya-pilote

Lundi 22 avril 2013

La wilaya d’El Tarf compte tenu de son environnement et de ses espaces naturels, est appelé à devenir "un pôle d’excellence pour le développement de l’écotourisme", c’est ce qu’a estimé, lundi, le Secrétaire d’Etat auprès du ministre du Tourisme et de l’artisanat, chargé du Tourisme, Mohamed Amine Hadj Saïd qui s’est particulièrement attardé sur "les potentialités naturelles, multiples et féeriques de cette région où la mer côtoie lacs, forêts et montagnes" qui commandent "la valorisation d’un tourisme vert répondant aux normes requises mais à la portée des familles algériennes".

Tout au long de cette visite qui lui a permis de s’enquérir des potentialités de cette wilaya, à l’image des plages de la Messida, du Cap Rosa, des sables d’or, ainsi que des lacs Tonga et Mellah, le secrétaire d’Etat a mis en exergue la nécessité de mettre en place des structures touristiques à la hauteur des ambitions, des atouts et des attentes de la wilaya d’El Tarf.

M. Hadj Saïd a inspecté le chantier de réalisation d’une esplanade touristique située à proximité du nouveau port de pêche d’El Kala où il a particulièrement insisté sur la qualité de cet ouvrage financé à hauteur de 500 millions de dinars et appelé à attirer un grand nombre de visiteurs.

Au cours de son inspection de l’hôtel El Mordjane, un établissement public fermé depuis cinq ans, en attente de travaux de réhabilitation, le secrétaire d’Etat a annoncé la création, à Constantine, d’une Ecole supérieure d’hôtellerie et de restauration, d’une capacité de 880 places pédagogiques.

Evoquant le schéma directeur d’aménagement touristique (SDAT) d’El Tarf, M. Hadj Saïd a insisté sur l’importance "d’englober dans les études les spécificités culturelles, sociologiques et économiques de la population de cette région".

S’agissant du tourisme thermal, le secrétaire d’Etat a souligné qu’une étude, en cours d’élaboration, fait déjà ressortir 202 sources thermales à l’échelle nationale, appelées à être réhabilitées afin de répondre à une autre forme de tourisme, non moins attractif.

Au chef-lieu de la wilaya, M. Hadj Saïd a rencontré des opérateurs activant dans le secteur du Tourisme qui lui ont exposé des contraintes rencontrées pour la concrétisation de leurs projets touristiques.

Partager l'article:


Ecotourisme : El Tarf, une wilaya-pilote

Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires