Accord pour la réalisation d’une tour pour le développement de l’énergie solaire à Boughezoul

Lundi 15 octobre 2012

Le Ministère algérien de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et le Ministère fédéral allemand de l’Environnement, de la Protection de la Nature et de la Sécurité Nucléaire ont signé un accord de partenariat pour le déploiement d’une plateforme technologique à Boughezoul avec l’objectif d’intégrer et d’évaluer les performances de plusieurs technologies à base d’EnR en Algérie. L’accord a été signé, en marge de l’ouverture de la troisième édition du Salon international des énergies renouvelables, propres et de développement durable "Era", par le Directeur Général de la Recherche Scientifique et du Développement Technologique, Pr. Hafid Aourag et par son excellence l’Ambassadeur d’Allemagne en Algérie, M. Götz Lingenthal.

L’accord prévoit également la construction d’une centrale électrique à tour hybride solaire-gaz, d’une capacité allant de 3 à 7 MW, basée sur la technologie HiTRec (High Temperature Receiver) développée par le centre aérospatial allemand DLR. Le CDER - dont le directeur, Pr. Noureddine Yassaa présent lors de la signature de l’accord - et la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) sont désignés comme partenaires pour la réalisation du projet. L’accord permettra de disposer d’une plateforme pour le développement de l’énergie solaire et d’un espace expérimental pour les chercheurs et les acteurs du développement dans le secteur des énergies renouvelables. La formation des cadres, le renforcement des expériences et le transfert technologique sont également prévus dans ce partenariat.

La Convention prévoit que le ministère allemand de l’Environnement finance un taux de 20 % de la phase de réalisation du projet de la tour pour un coût estimé à environ 7 millions d’euros.

Les travaux de réalisation de cette tour, dans le cadre d’un partenariat entre la Direction de la recherche et développement technologique (Algérie) et le ministère allemand de l’Environnement, seront prochainement lancés au niveau du pôle technologique de Boughezoul.

La réception du projet est prévue à la fin 2014 ou au début 2015. L’étude du projet a été achevée dans le cadre d’un co-financement (50% de chaque partie).

Ce projet permettra de disposer d’un terrain scientifique distinct pour le développement de l’énergie solaire et d’un espace expérimental pour les chercheurs et les acteurs du développement du secteur des énergies renouvelables, a souligné M. Aourag.

La formation des cadres, le renforcement des expériences et le transfert technologique sont également prévus, a ajouté le même intervenant.

Pour sa part, l’ambassadeur d’Allemagne en Algérie a estimé que ce projet est le fruit de la dynamique de coopération entre les deux pays, soulignant que les opportunités de développement de la coopération entre l’Algérie et l’Allemagne dans ce domaine sont "énormes".

Le directeur général de la Chambre de commerce et d’industrie algéro-allemande, M. Christoph Partsch a exprimé le désir de concrétiser un partenariat d’affaires et de coopération bilatérale dans divers domaines et son souhait d’introduire les produits algériens dans le domaine des énergies renouvelables au marché européen.

Partager l'article:


Accord pour la réalisation d’une tour pour le développement de l’énergie solaire à Boughezoul

Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires