DG-RSDT / Direction de la Programmation de la Recherche, de l'Evaluation et de la Prospective

MESRS

Direction de la Programmation de la Recherche, de l'Evaluation et de la Prospective

Bienvenue/Welcome

 Planning:
Les Missions de la DPREP
 · Mise en œuvre des PNR
 · Les Réseaux de Recherche
 · Evaluation de la Recherche
 · La Coopération Internationale
 · La Prospective
 
Les Programmes Nationaux de
Recherche (PNR)
 · Télécharger les fascicules des PNR
 · Les CIS et Rencontres Régionales
 · Modalités de soumission & planning
 
Les Réseaux de Recherche
 · Le Réseau des Sciences de la Mer
 · Le Réseau Photonique NOUR21
 · Le Réseau Génie Electrique GEII-DZ
 · Le Réseau Magnétisme
 · Le Réseau des Matériaux RN-SIM
 
Les Laboratoires de Recherche
 · Nouvelles modalités d'Evaluation
 · Planning des Evaluations
 
La Coopération Internationale
 · Appel STIC INRIA/DG-RSDT
 · Appel Projets Algérie-Afrique du Sud
 
   Contactez-nous


Direction de la Programmation de la Recherche de l'Evaluation et de la Prospective

Directeur

Prof. SELLAMI Mokhtar
Email:
mokhtar.sellami@nasr-dz.org


Secrétariat
Tel & fax: 021 638717
Email:
dprep@nasr-dz.org


Sous-Directeur de la
Programmation de la Recherche:
M. MEFEDJEKH Aïssa
Email:
aissa.mefedjekh@nasr-dz.org


Sous-Directeur de l'évaluation
et de l'analyse:
M. KHETTAL Messaoud
Email:
messaoud.khettal@nasr-dz.org


Sous-Directrice des Programmes Internationaux et de la Coopération
Mlle SOUAMI Feryel
Email:
feryel.souami@nasr-dz.org


Sous-Directeur de la Prospective
et de la Veille Technologique:
M. BEY Rachid
Email: rachid.bey@nasr-dz.org



Introduction générale aux Modalités PNR
[lire Conditions particulières]


 

[Formulaire de pré-soumission]

 

Deadline: les soumissions de projets PNR sont ouvertes du 15 au 30 septembre 2010. A la demande des soumissionnaires et après avis de la DG-RSDT, un délais supplémentaire de 15 jours pourra être accordé, mais à la condition qu'une première version du document soit  transmise avant le 30.09.2010. Les soumissions au format électronique sont à envoyer à l'adresse: <pnr@nasr-dz.org>.

Les postulants sont informés par affichage sur le site de la DG-RSDT de la recevabilité administrative de leur dossier ou des compléments à fournir, avant toute évaluation scientifique du projet. Chaque projet sera évalué de façon anonyme par deux experts. Si les résultats donnés par les experts sont contradictoires, il sera procédé à une troisième évaluation anonyme. Selon l'avis des experts, pour les projets non-retenus et avant rejet définitif, il peut être demandé  aux porteurs de projets de reformuler,    ou modifier certaines rubriques. Pour les projets acceptés, une troisième évaluation se fera sur site, et permettra de valider le projet sur la base des documents originaux.   

Contractualisation: La législation prévoit des indemnités pour les chercheurs impliqués dans les PNR [textes en voie de finalisation], le contrat sera individuel pour chaque chercheur, sur la base de son plan de charge prévu dans la proposition de soumission. Afin de donner le maximum de chances à votre projet, il est recommandé de n'impliquer que les potentialités aptes à mener à bien leur mission.

 

Important: Il est recommandé aux équipes présentant des projets dans le cadre de cet appel à propositions de remplir scrupuleusement toutes les rubriques en s’appuyant sur les termes de ce guide. Ces informations serviront à la Direction de la Programmation de la Programmation de la Recherche, de l’Evaluation et de la Prospective pour la sélection des projets.

Les dossiers des projets de recherche doivent impérativement comprendre les documents suivants :

- un formulaire de présentation (ci-joint) qui décrit de manière précise le projet : description, objectifs, méthodologie, calendrier d'exécution, formules de partenariat, moyens existants et moyens sollicités, impacts, etc.

- un extrait  des C.V. des chercheurs impliqués  avec une liste de leurs travaux récents, en relation avec le projet et leur engagement à y participer.

Si nécessaire, un mémoire sur papier libre, de 10 pages maximum, peut être joint au formulaire.

Le formulaire de présentation comporte les rubriques suivantes :

I- Identification du projet 

Cette rubrique recouvre la présentation de l’intitulé et les différentes informations relatives au projet. Le projet doit être intimement lié aux thèmes et axes prioritaires définis dans le PNR. Le renseignement précis des différents champs est impératif, il conditionne la recevabilité du projet (mots clés, informations sur le responsable du projet etc.).

II- Responsable du projet 

Le formulaire doit comporter, en plus des informations sur le responsable du projet, les visas du responsable de la structure de recherche (équipe, unité, laboratoire, etc.), du doyen et du chef de l’établissement (pour les établissements universitaires).

III- Présentation du projet 

3.1. Description du projet (Etat de l’art, problématique et résultats préliminaires dans la thématique…)

Cette rubrique donne les éléments essentiels du projet, précise son intérêt, indique la stratégie globale pour aboutir aux résultats escomptés et dans quelle mesure la diffusion de ceux-ci pourra être assurée de manière adéquate (publications, séminaires, brevets, utilisation des résultats par des partenaires du domaine économique…). Chaque projet sera évalué pour son propre mérite et sa justification en indiquant l’état des connaissances bibliographiques récentes sur le sujet.

3.2. Objectifs

Cette rubrique doit préciser les résultats attendus et les questions auxquelles le projet se propose de répondre;  il faudra cibler les objectifs les plus importants.

3.3. Méthodologie

Dans cette rubrique, en plus de la description des méthodes préconisées et des outils que l’équipe se propose de mettre en œuvre, il faudra montrer comment s’insère le projet dans l’avancement de la méthodologie de recherche et en indiquer le caractère novateur. Le projet est évalué  non seulement à partir de la qualité scientifique et de l’originalité des idées mais aussi de la manière particulière et des moyens de le réaliser. L’adéquation et l’intérêt des méthodologies proposées constituent un critère fondamental.

3.4.      Plan de travail et calendrier de réalisation

Ce paragraphe doit montrer comment les objectifs du projet peuvent être atteints sur la base du plan de travail préconisé. Les tâches et les étapes doivent être clairement énumérées et convenablement quantifiées.

Le calendrier de réalisation doit être suffisamment précis pour montrer l’état d’avancement de l’équipe dans le travail en question (état 0 ou processus déjà entamé et dans quel cadre), les différentes étapes de la recherche en fonction de la méthodologie préconisée et des objectifs assignés, les résultats prévus à la fin du projet (délai maximal de 2 ans).

3.5. Equipe du projet

Cette rubrique présente l’équipe responsable de la conduite du projet. Elle présente aussi le personnel impliqué (nom et prénom, grade, institution d’attache, nature de la participation au projet, extrait de CV, lettres d’engagement des membres de l’équipe).

La composition de l’équipe du projet est importante, et le rôle de chaque membre de l’équipe doit être clairement décrit en fonction de la méthodologie proposée. Les compétences acquises par l’équipe doivent être en adéquation avec les objectifs assignés au projet.

Il est demandé aux responsables de projets d’indiquer les références de l’équipe (travaux, publications en relation avec le projet pendant les trois (2) dernières années). Il faut montrer en particulier, que l’équipe dispose de compétences nécessaires pour la réalisation du projet, que cette équipe est d’un niveau scientifique élevé et fait preuve d’une connaissance suffisante de l’état de l’art.

Pour les projets pluridisciplinaires, toutes les compétences nécessaires devront être représentées.

Un membre de l’équipe ne peut être membre dans plus de deux (2) projets.

Pour les projets conduits par un réseau d’équipes, il faudra indiquer les tâches et les activités spécifiques à chacune des équipes partenaires.

Dans le cas d’un projet présenté en réseau, un pôle de compétence, chaque équipe partenaire du projet devra fournir une lettre d’engagement signée par le chef de l’équipe locale du projet et son chef d’établissement.

IV. Partenariat socio-économique 

L’esprit de ce programme est d’assurer le transfert des résultats de la recherche en vue d’une valorisation créatrice de richesses nouvelles (participation de membres de l’équipe dans les domaines de l’expertise et de la consultation, en réponse à des demandes de service, valorisation de savoir-faire ou de technologie...).

Il faudra donc décrire le fonctionnement du partenariat. Le projet devra faire l’objet de concertations préalables avec les partenaires impliqués (du secteur public, collectivités locales ou de l’entreprise).

Il est attendu de ces partenaires qu’ils s’engagent par écrit pour montrer leur implication – si possible financière – dans la conduite et l’application de la recherche. Seront avantagés les projets où l’équipe se présentera avec un partenaire qui aura clairement défini son implication, par un engagement concret, financier en particulier.
 

V. Impacts et retombées du projet 

5.1.- Impacts et retombées scientifiques
Les experts jugeront de la qualité novatrice du projet et dans quelle mesure ce dernier génère un progrès dans l’état de l’art. Il faudra ainsi faire la démonstration de l’importance de l’apport attendu au niveau des connaissances et des méthodes de recherche.

5.2. Impact sur la formation
Les doctorants doivent être au centre d’intérêt du projet proposé. Les apports du projet en matière de formation par la recherche sont une richesse qu’il faudra faire valoir à ce niveau.

5.3. Impact sur le développement socio-économique du pays
Le projet doit avoir des retombées économiques et sociales directes ou indirectes, y compris d’ordre pédagogiques (sur la formation : master, doctorat) ou économiques (contributions à la création d’emploi et au développement durable).

Un autre critère important est la conformité du projet avec l’appel à propositions, à savoir dans quelle mesure ce projet s’intègre dans les PNR, tant à travers le thème lui même que par la dynamique créée (réseaux, accréditation des laboratoires, amélioration du niveau scientifique de l’équipe impliquée).

 

VI. Moyens matériels et financiers

Le coût global du projet doit être estimé, y compris les financements obtenus ou demandés par ailleurs et les financements dont l’équipe souhaite disposer pour mener à bien son projet.

Le montant de la subvention demandée au programme doit être minutieusement justifié, sauf dans le cas de projets à mener en réseau.

6.1. Moyens matériels disponibles pour la réalisation du projet
Lister le matériel disponible dans le ou les laboratoires impliqués dans le projet.

6.2. Actions antérieures engagées dans le cadre de la thématique proposée
Indiquer les actions antérieures et courantes engagées dans le cadre de la thématique proposée (PNR 1998-2003, projets dans le cadre de coopération (PURAQ, Algérie-Tunisie, etc.…..).

6.3. Coût supporté par le partenaire socio-économique
Si le projet reçoit un soutien financier d’une autre provenance, notamment d’un partenaire économique éventuel, ce soutien doit être évalué et une attestation doit être fournie impérativement.

Pour les projets présentés par un réseau d’unités de recherche ou de réseau  de compétences, il faudra proposer une répartition des moyens demandés, aussi bien en ce qui concerne le fonctionnement que l’équipement en matériel.

6.4. Moyens demandés au ministère
Les requêtes en termes financiers doivent être en adéquation avec le projet à réaliser et doivent être justifiées. Deux critères fondamentaux seront pris en considération :

- Adéquation du matériel léger demandé avec l’objectif et la méthodologie du travail ; le matériel doit répondre aux objectifs assignés et permettre de conduire les méthodes préconisées par l’équipe du projet. Il faut donc décrire le matériel déjà disponible (notamment les équipements de laboratoire et les moyens informatiques), les manques, la manière dont le matériel demandé s’inscrit dans un processus de dynamisation du laboratoire ;

- Adéquation des frais de fonctionnement : si la demande consiste en des frais de terrain (mesures, observations, analyses) ou d’enquête, décrire clairement l’insertion de ces  travaux dans la méthodologie préconisée, le volume de ces travaux et le nombre de personnes impliquées.

- matériel lourd : L’acquisition du matériel lourd n’étant pas permis par cet appel d’offres, la mutualisation des moyens est encouragée et vivement recommandée.