ActualitéEnergies renouvelablesEnvironnement

COP 26 : création d’une alliance pour apporter l’énergie renouvelable à 1 milliard de personnes

La transition énergétique est l’un des piliers de l’action climatique mondiale. Dans les pays en développement, elle implique une accélération de l’électrification avec des ressources propres. Une cause qui mobilise un nombre croissant d’acteurs, dont les organisations philanthropiques.

L’Alliance mondiale pour l’énergie au service des populations et de la planète (GEAPP) est lancée ce 2 novembre, lors de la COP 26 à Glasgow. Ce fonds de 10 milliards $ permettra de fournir des énergies renouvelables à 1 milliard de personnes en Asie, en Afrique et en Amérique latine.

Selon Per Heggenes, directeur général de la Fondation Ikea, l’Alliance va s’atteler à lever 100 milliards $ de capitaux sur une décennie. Ce financement contribuera à éviter 4 milliards de tonnes d’émissions de carbone.

La GEAPP est composée des organisations philanthropiques que sont les fondations Ikea, Rockefeller et Bezos qui serviront de capital-risque pour attirer les investisseurs privés. Elle inclut également les partenaires financiers dont la Banque africaine de développement (BAD), la Banque mondiale, la Banque asiatique de développement et l’US International Development Finance Corporation entre autres, ainsi que les hôtes de la COP26 : l’Italie, le Royaume-Uni et le Danemark.

La GEAPP investira dans des projets d’énergies renouvelables tels que le micro-solaire et l’hydroélectricité. Les premiers projets seront mis en œuvre dans des pays tels que le Nigeria, l’Ethiopie, l’Afrique du Sud et la RDC. En Asie, les projets seront réalisés en Inde, Indonésie, Vietnam et Pakistan. En Amérique Latine ils seront installés en Colombie et à Haïti. « L’Alliance mondiale pour l’énergie est une initiative qui change la donne et qui contribuera à accélérer l’accès à l’électricité, dans le cadre de nos efforts pour mettre fin à la pauvreté énergétique dans le monde », a déclaré Akinwumi Adesina, président du Groupe de la Banque africaine de développement.

La GEAPP stimulera également la croissance économique. Elle mettra en place une rampe d’accès aux opportunités en créant, facilitant ou améliorant 150 millions d’emplois. Elle a également lancé un appel mondial pour des partenariats nationaux transformationnels. Elle invite par ailleurs les économies en développement et émergentes à demander un soutien technique et un financement pour faire progresser les écosystèmes des projets d’énergie propre.

Algérie Eco

Author Details
Digital Communication
×
Digital Communication