Dernières nouvellesEnvironnement

LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE DE PAIN À AÏN TÉMOUCHENT :Lancement d’une campagne de sensibilisation

Cette  opération  vise  à  lutter  contre  ce  comportement  qui  influe négativement sur l’économie nationale, sur le budget familial, mais aussi et surtout sur l’environnement avec la prolifération des déchets.

Pour combattre le phénomène du gaspillage de pain, la direction de l’environnement de la wilaya d’Aïn Témouchent a lancé au tout début de ce mois de Ramadhan une vaste campagne de sensibilisation qui entre dans le cadre de la lutte contre le gaspillage et de la rationalisation de la consommation de ce produit durant ce mois sacré.

Parlant de cette  campagne, le  directeur  de  l’environnement  de  la  wilaya, Boulahya Yacine, a indiqué que celle-ci entre dans le cadre de “la stratégie adoptée par le ministère de l’Environnement dans la lutte contre gaspillage de pain, mais aussi et surtout pour réduire le niveau des ordures ménagères, particulièrement durant ce mois de Ramadhan, eu égard à la consommation excessive des produits alimentaires par le citoyen”.

À cette occasion, la direction de l’environnement a tracé un programme de sensibilisation qui est mis à exécution par ses agents et ses inspecteurs qui sillonnent l’ensemble de la wilaya d’Aïn Témouchent, à l’effet de toucher le maximum de citoyens pour les sensibiliser sur l’importance de la conservation du pain.

Cette opération vise à lutter contre ce comportement qui influe négativement sur l’économie nationale, sur le budget familial, mais aussi et surtout sur l’environnement avec la prolifération des quantités de déchets, car il n’y a pas que le pain mais aussi d’autres produits alimentaires, au moment où les catégories les plus vulnérables de la société ne mangent pas à leur faim.

Parallèlement à cette opération, la direction de l’environnement s’est lancée dans un travail portant sur le recensement des points de collecte des ordures ménagères pour tenter d’estimer le volume de baguettes de pain jetées.

Ce travail permettra aussi aux services de l’environnement de quantifier les ordures ménagères et d’estimer la différence entre les quantités de pain jetées pendant le mois de Ramadhan et celles collectées durant le reste de la période de l’année.

“Nous avons constaté que ces ordures ménagères ont connu une légère hausse, pour ne pas dire insignifiante, tandis que la quantité de pain jetée dans les poubelles est aussi insignifiante. Ce qui dénote une certaine prise de conscience chez des familles témouchentoises”, a estimé Boulahya Yacine, se basant sur les résultats du recensement provisoire, enregistrés durant la première journée du mois de Ramadhan.

À cette occasion, ce dernier a appelé les citoyens à éviter le gaspillage et d’acheter, tout au long de ce mois de Ramadhan, seulement ce dont ils ont besoin pendant la journée. Il faudra surtout surveiller les restaurants collectifs tels que ceux des centres de formation professionnelle, des universités et des hôpitaux, pour ne citer que ces trois institutions consommatrices de grandes quantités de pain.

Cette campagne a été lancée, rappelons-le, afin de réguler ce genre de comportement après avoir constaté que de grandes quantités de pain sont jetées par les fenêtres comme des déchets et qu’il est difficile de quantifier, tant qu’il n’y pas un système de tri sélectif des déchets. Il va sans dire que le phénomène de gaspillage du pain s’est profondément ancré au sein de la société.

liberté

Author Details
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts