Dernières nouvellesEnvironnement

UNE OPÉRATION DE NETTOIEMENT SERA ORGANISÉE À AÏN OULMÈNE (SÉTIF) :Les habitants espèrent l’éradication de la décharge anarchique

Les responsables de la wilaya de Sétif ont tracé, lors d’une réunion tenue dans l’après-midi de jeudi 25 mars au siège de la wilaya, un programme spécial pour l’organisation d’une opération de volontariat de grande envergure au niveau de la commune d’Aïn Oulmène, notamment au niveau de la décharge publique anarchique improvisée près du marché de gros de la ville d’Aïn Oulmène qui, depuis plusieurs mois, inquiète les habitants (lire Liberté du 2 juin 2020).

Ont pris part à cet réunion plusieurs responsables, dont le chef de daïra d’Aïn Oulmène, le président de l’APC d’Aïn Oulmène, le directeur de l’environnement, le directeur de l’Algérienne des eaux, le conservateur des forêts, le représentant du directeur de la Protection civile, le représentant de l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI) de Sétif, le directeur de l’unité de wilaya de l’Office national d’assainissement, le directeur des travaux publics et le directeur de l’industrie et des mines.

Le premier responsable de la wilaya, Kamel Abla, a aussi profité de l’occasion pour demander aux différents cadres présents de veiller au grain et à l’élimination de tous les points noirs au niveau de la commune d’Aïn Oulmène.

Il a souligné que cette opération ne doit pas être ponctuelle afin d’améliorer un tant soit peu le cadre de vie des citoyens dans toutes les cités et villes de la wilaya. Il est à rappeler que la commune d’Aïn Oulmène souffre, depuis plusieurs mois, de la présence d’une décharge publique à la sortie sud-est de la ville.

Le problème qui a aussi inquiété les responsables de la municipalité a surgi dès la fermeture de la décharge intercommunale de Si-Tahar, dans la commune de Guellal, qui recevait les déchets de quatre communes du sud de la wilaya, à savoir Aïn Oulmène, Guellal, Ouled Si Ahmed et Ksar El-Abtal.

Ne trouvant pas de solution, les élus locaux et le chef de daïra, qui ne savaient pas à quel saint se vouer, ont fermé l’œil sur cette décharge où des ordures ménagères de toute une ville et des villes avoisinantes s’amoncelaient. Pis encore, le transport des déchets vers le centre d’enfouissement technique de Sidi Haïder, au nord-est de la ville de Sétif, a, selon des élus locaux, coûté les yeux de la tête à l’APC.

L’opération initiée par la wilaya et à laquelle ont mis la main à la pâte plusieurs organismes et directions en y consacrant d’importants moyens humains et matériels va-t-elle mettre fin à cette source de pollution au niveau de la ville ?

Telle est la question qui taraude l’esprit des habitants de la commune d’Aïn Oulmène en général, des riverains et des usagers du dédoublement de l’évitement au nord-est de la ville en particulier, notamment lors de l’incinération des déchets.

Liberté

Author Details
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts