Dernières nouvellesEnergies renouvelables

Economie d’énergie: signature d’une convention entre les ministères du Commerce et de la Transition énergétique

Le ministère du Commerce et celui de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, ont signé mercredi à Alger, une convention portant sur la réduction de la consommation d’énergie à travers le contrôle de la qualité des appareils électroménagers commercialisés en Algérie.

Paraphée par les ministres des deux secteurs, respectivement, Kamel Rezig et Chems Eddine Chitour, la convention prévoit notamment la mise à la disposition du ministère de la Transition énergétique, de l’infrastructure et des équipements du Laboratoire national des essai (LNE) de Sidi Abdallah qui dépend du ministère du Commerce, afin de s’assurer de « la qualité et de la conformité » des appareils électroménagers produits localement ou importés aux normes de consommation énergétique.

L’objectif de cette convention est de « rationnaliser » la consommation de l’énergie, a souligné M. Rezig ajoutant qu’elle n’était que le début d’une « longue collaboration » entre les deux départements.

Désormais, les produits qui seront proposés au consommateur algérien seront « peu énergivores » et contribueront à préserver « son pouvoir d’achat et sa santé », a affirmé le ministre du Commerce.

Le LNE, a-t-il expliqué, prétendra à l’homologation de l’Organisme algérien d’accréditation (Algerac) durant l’année en cours afin qu’il soit le premier laboratoire algérien dans le secteur industriel bénéficiant d’une certification internationale.

De son coté, M. Chitour a insisté sur l’impérative d’appliquer des normes de consommation énergétiques aux produits électroménagers qui sont mis à la disposition des Algériens pour éviter la commercialisation d’appareils énergivores, un chantier qui passe par la conjugaison des efforts des deux ministère pour équiper le laboratoire de Sidi Abdallah avec le matériel électronique et mécanique qui permet de contrôler les produits importés pour que « seuls les appareils qui assurent une économie d’énergie soit admis sur le marché algérien ».

Cela devrait permettre à l’Algérie et pour la première fois, selon lui, de proposer des appareils électroménagers « de qualité » comme dans tous les pays développés européens soient-ils ou dans contient américain.

Les deux départements tablent sur une économie de 10% sur la consommation énergétique annuelle de l’Algérie estimée par M. Chitour à 60 millions de tonnes équivalent pétrole (TEP), ainsi le but est d’économiser 6 millions  de TEP ce qui représente 2 milliards de dollars d’économie par an.

APS

Author Details
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts