Forum de développement : l’utilisation des TIC dans la lutte contre les changements climatiques

Mercredi 14 février 2018

Les intervenants au forum régional sur le développement pour les États arabes, qui se tient lundi à Alger, ont plaidé en faveur d’un large déploiement et d’utilisation des technologies de l’information et de la communication pour une maitrise optimale des changements climatiques.

Le spécialiste en climatologie, M. Keith Dickerson, a indiqué que "les changements climatiques ont de graves répercussions sur l’environnement et que l’impact des activités humaines sur l’environnement et sur les changements climatiques, en particulier, sont des questions de préoccupation croissante".

"Les TIC offrent de nouvelles possibilités d’atténuer et de s’adapter aux changements climatiques", a-t-il dit, ajoutant que les TIC aident à surveiller et à analyser les variations climatiques à court et à long terme.

Il a appelé le monde arabe à échanger les expériences et à acquérir des outils et mécanismes à même de permettre l’élargissement des TIC à tous les domaines afin de protéger l’environnement et réduire les émissions de carbone.

De son côté, le directeur du bureau développement au sein de l’Union internationale des télécommunications (UIT), Brahima Sanou, a appelé à "mettre en œuvre les initiatives issues de la Conférence mondiale de développement des Télécommunications (CMDT-17)", tenue à Buenos Aires (Argentine) en 2017, afin de mieux maitriser notamment les changements climatiques et les télécommunications d’urgence.

Il a également plaidé "en faveur de la mise en œuvre des autres initiatives régionales arabes" telles que l’inclusion financière numérique, le développement de l’internet des objets, la réalisation de villes intelligentes (Smart-Cities) et l’encouragement de l’innovation et l’entrepreneuriat en optant pour l’introduction tout azimut des nouvelles technologies.

Rappelant que la CMDT-17 a proposé d’allouer 30 millions de dollars pour la mise en œuvre de ces initiatives, il a fait savoir que les participants au forum d’Alger vont examiner cette question qui va être soumise au prochain Conseil de l’UIT qui se tiendra entre les 17 et 27 avril prochain.

Lors des débats, il a été relevé l’impératif de lutter contre les changements climatiques, en encourageant la conclusion de partenariats public-privé pour mettre au point des technologies plus économes en énergie, telles que les énergies renouvelables, principalement les énergies éolienne et solaire.

"Les nouvelles technologies, devraient ouvrir la voie à une nouvelle génération de produits dont le bilan énergétique est moins nocif, permettront d’éviter des déplacements et d’améliorer l’efficacité de la répartition des biens tout en économisant du combustible", ont-ils estimé.

Le forum régional de développement pour les États Arabes, qui s’étale sur deux jours, intervient en "application des résolutions de la Conférence plénipotentiaire tenue à Busan (République de Corée) en 2014 et conformément aux décisions approuvées lors de la Conférence mondiale de développement des Télécommunications (CMDT-17), tenue à Buenos Aires (Argentine) en 2017".

Organisé par le Bureau régional arabe de l’Union internationale des télécommunications (UIT) sous le thème "Les TIC au service des objectifs de développement durable : Vers la mise en œuvre des résultats de la CMDT-17", le forum régional de développement pour les États arabes a pour principal objectif "l’évaluation des orientations stratégiques pour le programme opérationnel régional pour la période 2018-2021.

Partager l'article:


Forum de développement : l’utilisation des TIC dans la lutte contre les changements climatiques

Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires