Tamanrasset : L’eau coulera à flots dès 2011

Mardi 19 octobre 2010

C’est ce qu’a déclaré, hier, au Salon des énergies renouvelables et du développement durable M. Mohammed Dadou, directeur de la communication à l’ADE, l’Algérienne des eaux. Ce projet lancé par le gouvernement et confié à une société chinoise est « une réponse au déficit des populations de la région en matière de ressources hydriques ». L’eau est puisée à partir de la nappe de In Salah sur une distance de 750 km. Ce sont 100.000 m3 d’eau qui seront ainsi transférés. Le mégaprojet, unique du genre, vise, selon les responsables de l’ADE, à « offrir de meilleures conditions de développement socio-économiques pour la région du Grand sud qui est sans ressources suffisantes pour enclencher son développement dans les divers domaines de l’agriculture, l’élevage ... Outre les officiels, tels le Haut Commissariat à la steppe, la Nouvelle ville de Boughezoul, les observatoires des énergies renouvelables, plusieurs sociétés ont profité de l’occasion pour présenter les divers projets et équipements liés au solaire. On y trouve des entreprises libanaises, allemandes, tunisiennes, polonaises mais aussi australienes, représentées par des Algériens.

D’autre part, la nouvelle société Eclairage Rouïba qui a réintégré le groupe Sonelgaz, a annoncé que le premier panneau solaire fabriqué par la société sera disponible en 2012. Des responsables de l’entreprise nous ont déclaré que l’étude du dossier -du partenaire étranger qui assistera l’entreprise - « fait l’objet toujours d’une étude par le bureau spécialisé de Sonelgaz. » Trois partenaires semblent déjà très intéressés.

LE SALON DES ÉNERGIES RENOUVELABLES INAUGURÉ PAR LE WALI

Le Salon sur les énergies renouvelables qui accueille des dizaines d’exposants nationaux et étrangers a été inauguré par le wali de Tamanrasset, M. Meziane. Des conférences-débats sont au menu des trois journées. Par ailleurs, le groupe Sonatrach qui met en exergue son statut d’entreprise citoyenne a profité de la tenue de ce salon pour, à titre de vulgarisation et de protection de l’environnement, distribuer vingt fours fonctionnant au solaire pour les institutions de la région.

Sonatrach a fait une opération similaire, en 2008, au profit des populations nomades de la région d’Illizi. Cela permettra, nous dit un responsable, « de vulgariser davantage l’utilisation des équipements fonctionnant à l’énergie solaire qui ont des conséquences certaines sur la préservation de l’environnement ».

Horizons

Partager l'article:


Tamanrasset : L’eau coulera à flots dès 2011

Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires