Ouverture, début 2018, d’une école de formation sur les technologies des énergies renouvelables à Bechar

Lundi 20 novembre 2017

Une école technique de formation sur les technologies des énergies renouvelables sera ouverte début 2018 à Bechar, a-t-on appris dimanche des responsables d’une entreprise privée de fourniture et installation des équipements de l’énergie solaire.

Cette école, la première du genre dans la région qui ciblera dans une première phase une trentaine de stagiaires, compte devenir un pôle dans le domaine de la formation en énergies renouvelables, notamment solaire, dans le but de développer ce segment dans la wilaya, ont-ils précisé à l’APS.

Les formations qui seront dispensées par cette structure portent surtout sur l’installation et la maintenance des systèmes photovoltaïques autonomes et hybrides dans la perspective de la généralisation de l’utilisation de l’énergie solaire tant par les secteurs d’activités que par les privés, notamment les foyers (humidification, chauffe-eau solaire ou tout autre besoin domestique), a ajouté la même source.

L’ouverture de cette école permettra le développement des métiers liés aux domaines des énergies renouvelables, comme l’énergie solaire, qui sont des métiers d’avenir et commencent déjà à être demandés sur le marché du travail, sachant que la wilaya de Bechar dispose d’immenses potentialités en la matière, soit quelque 355 jours d’ensoleillement, en plus de la création d’emplois, ont indiqué les mêmes techniciens.

Actuellement dans la wilaya de Bechar, plusieurs secteurs commencent à investir dans cette énergie comme c’est le cas de la localité rurale de Guetrani, dans la région frontalière de Béni-Ounif (100 km au nord de Bechar) où l’école primaire, le centre de santé et d’autres établissements publics utilisent déjà l’énergie solaire pour leurs différents besoins quotidiens, a-t-on fait savoir.

De son côté, la wilaya, -et au titre d’un vaste programme de réhabilitation du cadre de vie et d’amélioration de l’environnement entamé dans la commune de Bechar-, compte procéder à l’installation de panneaux solaires pour l’éclairage public afin de réduire les dépenses de la commune en matière d’énergie électrique et de généraliser ce système d’éclairage public à l’ensemble des 21 communes de la wilaya, a annoncé récemment le wali de Bechar, Toufik Dziri.

L’énergie solaire est aussi utilisée actuellement par plusieurs agriculteurs de la région pour parer à l’indisponibilité des réseaux d’électrification rurale, notamment dans les zones de mise en valeur des terres sahariennes éloignées des centres urbains.

Il a été procédé à l’installation de kits solaires pour le pompage des eaux destinées à l’irrigation ainsi que de kits domestiques pour les besoins d’éclairage des foyers des agriculteurs.

Une réflexion pour l’installation de kits solaires de chauffe-eau au profit des écoles primaires de la wilaya est entamée par la même entreprise et la direction locale du secteur de l’éducation pour l’amélioration des conditions de scolarisation, a-t-on fait savoir.

Maghrebemergent.

Partager l'article:


Ouverture, début 2018, d’une école de formation sur les technologies des énergies renouvelables à Bechar

Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires