Algérie - Italie : partenariat solide  

Jeudi 28 septembre 2017

L’Italie et l’Algérie entretiennent un « partenariat solide qui sera affermi à travers des coopérations dans le domaine industriel notamment », a affirmé, hier à Constantine, l’ambassadeur d’Italie en Algérie, Pasquale Ferrara. S’exprimant au cours d’une conférence de presse, tenue en marge d’une visite aux chantiers de la société italienne CMC di Ravenna, chargée de la réalisation des gares de péage du tronçon Est de l’autoroute Est-Ouest, M. Ferrara, qui a évoqué « la spécificité et la profondeur historique » des relations bilatérales, a indiqué que l’Italie œuvre « à s’impliquer dans le développement économiques de l’Algérie et à accompagner les efforts déployés dans la diversification et le développement du secteur de l’industrie ».

Le diplomate italien a souligné que le gouvernement algérien s’attelle à l’amélioration de l’environnement des affaires et à la facilitation des partenariats étrangers rappelant que son pays est engagé en Algérie dans trois secteurs économiques, à savoir l’agroindustrie, l’industrie automobile et celle du ciment. Il a, à ce propos, ajouté que l’Italie compte saisir toutes les opportunités offertes en matière de partenariat avec l’Algérie, « dans le domaine des énergies renouvelable et l’économie verte, notamment le recyclage », indiquant la volonté du constructeur italien Fiat Chrysler de s’installer en Algérie à travers un projet de montage automobile.

M. Ferrara, qui a rappelé que les échanges commerciaux entre les deux pays avaient dépassé 9 milliards d’euros en 2016, a réitéré la volonté de son pays à hisser le niveau des échanges économiques avec l’Algérie.

Évoquant l’exemple de la société italienne CMC di Ravenna, chargée de la réalisation de nouveaux échangeurs avec des gares de péage et des centres d’entretien sur la partie orientale de l’autoroute Est-Ouest (de Bordj Bou-Arréridj à la frontière tunisienne), le diplomate a souligné qu’en sus de l’impact économique, ce projet, lancé en partenariat avec des Algériens, a permis la création de 800 emplois.

L’ambassade d’Italie en Algérie a visité le chantier de la gare de péage, implanté sur le tronçon de l’autoroute Est-Ouest traversant la localité d’Aïn Smara, lequel, selon les explications fournies, le projet affiche 50% de taux d’avancement. La société italienne CMC di Ravenna est chargée de réaliser 14 gares de péage sur le tronçon Est de l’autoroute Est-Ouest, pour un montant d’investissement de près de 34 milliards de dinars. (APS)

El Moudjahid.

Partager l'article:


Algérie - Italie : partenariat solide  

Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires