Des sommités américaines le 1er octobre à Alger

Mercredi 27 septembre 2017

Noureddine Melikechi, Doyen de l’université Kennedy College of sciences et professeur de physique de l’université de Massachusetts sera du groupe.

Une délégation d’hommes d’affaires américains se rendra à Alger du 1er au 4 octobre dans le cadre d’une mission d’affaires et de prospection d’opportunités du marché algérien.

La mission organisée par le Conseil d’affaires algéro-américain (Usabc) et l’ambassade d’Algérie à Washington verra la participation des grandes compagnies américaines représentant plusieurs secteurs d’activités comme l’énergie, les énergies renouvelables, le recyclage des déchets, l’industrie pharmaceutique et dispositifs médicaux, a indiqué le président de l’Usabc, Smaïl Chikhoune. La délégation américaine comprend également des représentants d’entreprises des télécommunications et nouvelles technologies de l’information, de l’équipement agricole, de l’industrie manufacturière et enfin des cabinets d’affaires.

Pour la première fois, des professeurs de l’université de Boston feront partie de cette mission pour discuter des aspects liés à la formation, l’innovation, et la recherche développement, a fait savoir Ismaïl Chikhoune. Les organisateurs ont convié à cet effet quatre professeurs : Noureddine Melikechi, doyen de l’université Kennedy College of sciences et professeur de physique de l’université du Massachusetts, Matt Nugent, professeur de biologie à l’université Massachusetts Lowell, Steven F. Tello, codirecteur de l’université Massachusetts Medical Device et Mme Sarah J. Winslow, directrice de développement à Kennedy College of sciences. Il est question de discuter de la création d’un Cluster santé visant à asseoir une industrie pharmaceutique innovante dans le pays.

« Cet intérêt grandissant des entreprises américaines à l’égard du marché algérien est l’expression des opportunités qu’il offre aujourd’hui : un environnement propice pour l’investissement étranger notamment pour la stabilité et la sécurité dont jouit notre pays malgré les turbulences des autres marchés voisins », souligne Ismaïl Chikhoune.

A ce titre et pour accentuer l’effet de ses rencontres d’affaires, l’Usabc a programmé des réunions individuelles (B to B) qui favoriseront le contact direct entre les entreprises algériennes et américaines du même secteur pour une meilleure connaissance des centres d’intérêt mutuels.

Les porteurs de projets américains devraient rencontrer lors de leur séjour à Alger les responsables des ministères respectivement de l’Energie, de l’Industrie, de l’Agriculture et de la Santé. D’autres rencontres sont également prévues avec les responsables du groupe Sonatrach et le Forum des chefs d’entreprise (FCE).

La mission coïncide, par ailleurs, avec la célébration des 15 ans de création de l’Usabc, qui « s’est fixé l’objectif de bâtir une passerelle entre les communautés d’affaires des deux pays en déployant toute son énergie pour l’optimisation des opportunités qu’offrent les deux marchés algérien et américain », a rappelé le président de l’Usabc.

L’Expression.

Partager l'article:


Des sommités américaines le 1er octobre à Alger

Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires