La pollution de l’air contribue à la chute des performances des panneaux solaires

Jeudi 29 juin 2017

Une étude qui vient juste d’être acceptée pour publication dans le journal Environmental Sciences &Technology Letters (Large Reductions in Solar Energy Production due to Dust and Particulate Air Pollution, Auteurs : Mike H. Bergin, Chinmay Ghoroi, Deepa Dixit, James Jay Schauer, et Drew Shindell) montre que la pollution de l’air par des particules notamment carbonées diminue les performances des modules solaires photovoltaïques (PV) de 17 à 25 % dans certaines partie du monde, en particulier dans les régions avec une forte émission des poussières désertiques et/ou des particules de source anthropique, y compris dans une large région de l’Inde, de la Chine et de la Péninsule Arabique. L’étude révèle que les particules atmosphériques d’origine naturelle et/ou anthropique sont responsables de la perte en production de l’électricité de source solaire équivalente à près de 780 Mégawatts et 7400 Mégawatts en Inde et en Chine, respectivement. Elle note que l’impact des particules dues aux activités humaines sur la production d’électricité est plus important que celui générées par les poussières minérales désertiques.

Cette étude vient conforter l’article publié par le Centre de Développement des Energies Renouvelables l’an dernier (Air pollution may alter efforts to mitigate climate change, Atmosphéric Environment, Vol. 127, 2016) qui alerte sur l’impact de la pollution de l’air sur le fonctionnement des systèmes solaires aussi bien photovoltaïque que thermique et propose des nouvelles pistes de recherche dans le domaine des énergies renouvelables en tenant en considération l’impact de la pollution de l’air notamment dans les agglomérations urbaines. De telles recherches permettraient aux producteurs des panneaux solaires d’intégrer des matériaux résilients vis à vis de la pollution atmosphérique et aux dépôts des poussières. Elles constitueraient également des outils d’aide à la prise des décisions quant il s’agit des projets de déploiement du solaire photovoltaïque (PV) sur les terrasses (solaire PV résidentiel ou rooftop PV) dans des sites urbains fortement exposés à la pollution de l’air où des mesures de réduction des émissions polluantes doivent être prises.

Prof. Noureddine Yassaa, Directeur du CDER

Partager l'article:


La pollution de l’air contribue à la chute des performances  des panneaux solaires

Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires