REN21 : Le renouvelable atteint un nouveau record en 2016 avec moins d’investissements !

Mercredi 7 juin 2017

Le rapport 2017 sur les énergies renouvelables du réseau d’experts REN21 (Renewable Energy Policy Network for the 21st Century), publié aujourd’hui, indique que les énergies renouvelables ont encore battu un nouveau record en 2016 avec 161 gigawatts de nouvelles capacités de production installées dans le monde, soit une croissance de 9 % par rapport à 2015. La nouvelle capacité cumulée en énergies renouvelables est de 2017 GW. La Chine suivie des USA, le Brésil, l’Allemagne et le Canada sont les pays ayant contribué le plus à des nouvelles installations du renouvelable en 2016.

Les experts notent que le rythme de développement des énergies renouvelables reste trop lent pour limiter le réchauffement climatique sous les 2 degrés. Ils notent également que le niveau des investissements ont connu une baisse de 23% par rapport à 2015, notamment dans les pays émergents.

D’autres part, le rapport se réjouit du fait que le solaire et l’éolien sont devenus l’option la moins coûteuse, dans certains pays, par rapport au nucléaire et même par rapport aux énergies fossiles. En effet, le coût de kilowattheure en renouvelable devient de plus en plus compétitif dans plusieurs pays du monde (Danemark, Egypte, Inde, Mexique, Pérou, UAE,..) avec des coûts pouvant descendre à moins de 5 centimes de US dollar ale kilowattheure.

Le rapport REN21 note que les investissements restent déséquilibrés d’une technologie à une autre et qu’il ne faut pas se focaliser uniquement sur l’éolien et le solaire photovoltaïque afin d’atteindre les objectifs de la COP21.

Les experts du réseau notent que les secteurs des transports et du froid et chauffage renouvelables ne sont toujours pas considérés comme prioritaires et restent à la traîne comparés au solaire et à l’éolien. Le solaire photovoltaïque et l’éolien ont connu une forte croissance avec respectivement 47 % (75 GW installés en 2016) et 34 % (55 GW installée en 2016) par rapport à 2015 pour atteindre une capacité cumulée de 303 et 487 GW, respectivement.

En 2016, près de 9.8 millions de personnes travaillaient d’une manière directe ou indirecte dans le renouvelables.

Concernant les subvenions, les experts s’inquiètent sur le niveau des subvenions allouées accordées aux énergies renouvelables qui restent quatre fois inférieures à celles allouées aux énergies fossiles.

Les experts rappellent que le monde est dans une course contre la montre pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et que cela ne peut passer que par une sortie du charbon et une accélération des investissements dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique".

Le rapport note positivement que le renouvelable a atteint fin 2016, 24,5% de la production d’électricité dans le monde et 19,3% de la consommation finale d’énergie. Le rapport note aussi que les émissions de CO2 liées au secteur de l’énergie sont restées stables, pour la troisième année consécutive malgré une croissance économique mondiale de 3%.

Enfin, il convient de rappeler, que le Centre de Développement des Energies Renouvelables contribue régulièrement à l’élaboration de ce rapport annuel. Il est possible de télécharger le rapport sur le lien suivant : REN21 2017 Report

Samy Bouchaib

Partager l'article:


REN21 : Le renouvelable atteint un nouveau record en 2016 avec moins d’investissements !
Pour vous s'inscrire à la Newsletter veuillez saisir votre adresse e-mail:


Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires