Boutarfa : volonté de valoriser, en Algérie, les ressources énergétiques nationales

Mercredi 12 avril 2017

Le ministre de l’Energie Noureddine Boutarfa a relevé lors d’entretiens, mardi à Bruxelles, avec le commissaire européen chargé de l’action pour le climat et de l’énergie, Miguel Arias Canete, la volonté de l’Algérie de valoriser localement ses ressources énergétiques et d’accroître l’investissement dans la diversification énergétique et l’industrialisation, a indiqué une source diplomatique.

Lors d’un tête à tête avec le commissaire Canete en marge de la réunion annuelle de dialogue politique de haut niveau sur l’énergie entre l’Algérie et l’Union européenne (UE), M. Boutarfa a expliqué à son interlocuteur les efforts du gouvernement visant à relancer l’industrie pétrochimique algérienne à travers la transformation, localement, du pétrole et du gaz naturel pour satisfaire les besoins en produits pétrochimiques du marché national et même africain.

La compagnie nationale Sonatrach a adopté, en effet, un plan de développement qui vise à relancer l’industrie pétrochimique en Algérie. Ce plan poursuit trois objectifs : valoriser les ressources en hydrocarbures pour satisfaire les besoins du marché national en produits pétrochimiques, augmenter les exportations du pays et contribuer à une plus grande intégration de l’industrie nationale. Les filières concernées par ce plan sont celles du plastique, caoutchoucs, textiles, engrais et chimie.

Le ministre a souligné également la démarche algérienne pour l’accroissement de l’investissement dans le développement des énergies renouvelables et l’industrialisation à travers de partenariats gagnant-gagnant visant à créer la richesse localement et à développer le savoir-faire et les compétences de la ressource humaine, selon la même source.

Le ministre a fait part au commissaire européen de l’ambition de l’Algérie de parvenir à répondre aux besoins énergétiques du marché intérieur grâce à l’énergie solaire photovoltaïque, mais également de conquérir le marché africain, a-t-on ajouté.

Le Commissaire Canete a soutenu, de son côté, l’objectif affiché par le ministre algérien, estimant que le moment est venu pour l’Algérie et l’UE de passer à un partenariat industriel et de valoriser localement les ressources naturelles algériennes, mettant l’accent sur la composante industrielle de la coopération dans le domaine des énergies renouvelables.

Par ailleurs, le ministre de l’Energie et le commissaire européen en charge de l’action pour le climat et de l’énergie ont convenu d’organiser vers fin mai ou début juin prochains une rencontre spécifique et ciblée, dédiée à l’énergie solaire et éolienne afin de préparer le lancement de l’appel d’offre pour la réalisation du méga projet de 4050 MW en solaire photovoltaïque.

Partager l'article:


Boutarfa : volonté de valoriser, en Algérie, les ressources énergétiques nationales
Pour vous s'inscrire à la Newsletter veuillez saisir votre adresse e-mail:


Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires