Tindouf : nécessité d’achèvement du réseau électrique entre la centrale électrique solaire et celle conventionnelle

Dimanche 5 février 2017

Le ministre de l’Energie, Noureddine Bouterfa, a mis l’accent, samedi à Tindouf, sur la nécessité d’achever le réseau électrique reliant la centrale électrique solaire à celle conventionnelle en vue de répondre à la demande en la matière de la population.

"Il appartient de rattraper le retard accusé des travaux et d’hâter l’achèvement du réseau électrique reliant la centrale électrique solaire et l’actuelle centrale fonctionnant au Diesel en vue de renforcer les capacités de distribution électrique et satisfaire au mieux les besoins de la population en cette énergie", a souligné M. Bouterfa lors de l’inspection de la station scolaire d’une capacité de 9 mégawatts dans la région de Merkala, périphérie de Tindouf, dans le cadre de sa tournée de travail dans la région.

D’un montant d’investissement de 1,9 milliard DA retenu au titre du programme national des énergies renouvelables, la centrale de production électrique à base d’énergie solaire, mise en exploitation en décembre 2015, renferme 37.000 plaques photovoltaïques , dans l’objectif de renforcer la production électrique et la satisfaction des besoins en énergie de la population locale.

Le ministre de l’énergie s’est également enquis d’une station de services relevant de l’entreprise Naftal réalisée sur une surface de 2.439 m2 et d’une capacité de stockage de 170 m3.

L’unique station à commercialiser le Sirgaz, cette station opérationnelle depuis février 2016 met à la disposition des clients différents types de carburants, a-t-on expliqué à la délégation ministérielle.

Le ministre a, également procédé au chef lieu de la wilaya, à la pose de la première pierre d’un projet de réalisation d’une centrale électrique d’une capacité de production électrique de 68 mégawatts occupant une surface 8 hectares.

Dotée d’un investissement de 9 milliards DA, cette centrale qui prévoit quatre turbines à gaz sera réalisée dans un délai de 8 mois, selon la fiche technique du projet.

L’entrée en service de cette station énergétique permettra d’atteindre un bond qualitatif en matière de production électrique qui passera à une capacité globale de plus de 190 Mégawatts dans la wilaya de Tindouf , et de satisfaire suffisamment la demande de la population de la wilaya notamment en période des grandes chaleurs, a-t-on signalé.

Le ministre de l’énergie poursuivra sa tournée dans la wilaya de Tindouf par l’inspection d’autres installations relevant de son département.

Partager l'article:


Tindouf : nécessité d’achèvement du réseau électrique entre la centrale électrique solaire et celle conventionnelle
Pour vous s'inscrire à la Newsletter veuillez saisir votre adresse e-mail:


Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires