Bouchouareb pour le renforcement du partenariat industriel avec la Suède

Mercredi 26 octobre 2016

Le ministre de l’Industrie et des mines, Abdesselam Bouchouareb, et le secrétaire d’Etat suédois auprès du ministre de l’UE et du Commerce, Oscar Stenstom, se sont entretenus mardi à Stockholm sur le renforcement des relations économiques bilatérales, notamment dans l’industrie et l’innovation.

Dans sa déclaration à la presse à l’issue de cette rencontre, M. Bouchouareb, en visite à Stockholm, a affirmé que l’Algérie et la Suède "partagent la même vision sur la nécessité de renforcer les relations de partenariat économique et industriel entre les deux pays en privilégiant la piste de la coproduction".

Evoquant la mise en £uvre du nouveau modèle algérien de croissance économique, M. Bouchouareb a noté que ce dispositif offrait aux entreprises suédoises de nouvelles opportunités d’investissements en installant des unités locales de production dans le cadre d’un partenariat "gagnant-gagnant" avec l’Algérie.

"Il y a un changement dans le comportement des sociétés suédoises qui cherchent, désormais, à diversifier leurs marchés et réduire leur dépendance vis-à-vis de l’Union européenne (UE)’‘, a observé le ministre, ajoutant qu’un bon nombre de ces sociétés ont présenté des propositions qui vont vers le développement du concept de la coproduction en Algérie.

Le ministre a, dans ce sens, souligné que cette vision partagée sur la nécessité de renforcer le partenariat industriel entre l’Algérie et la Suède devrait permettre "d’intensifier les échanges bilatéraux avec la possibilité de placer l’Algérie parmi les trois premiers partenaires de la Suède dans la région Moyen-Orient et Afrique du nord (MENA)".

Selon lui, l’accord signé récemment entre Volvo et Renault Trucks ouvrira des perspectives pour la fabrication de camions portant ces deux labels en Algérie, a-t-il avancé.

De son côté, M. Stenstom a affirmé que ces discussions étaient "fructueuses", relevant des "signes positifs" donnés par M. Bouchouareb sur la nécessité d’aller plus vite dans le développement des relations de partenariat et de coopération économique et industriel entre l’Algérie et la Suède.

Dans cette optique, le partenariat économique entre les deux pays devrait connaître une avancée significative à partir de 2017 à la faveur de la signature de l’accord bilatéral de non double imposition et de la mise en place du conseil d’affaires algéro-suédois, a-t-il indiqué.

Par ailleurs, M. Bouchouareb a visité les principaux sites industriels des firmes suédoises opérant en Algérie dans divers secteur dont l’énergie, l’innovation et les technologies de l’information et de la communication (TIC), l’industrie mécanique et les mines.

Il s’agit notamment des sociétés ABB, Volvo, Scania et Ericsson.

Le ministre s’est aussi entretenu avec le ministre suédois de l’Entreprise et de l’Innovation, Mikael Damberg.

Les deux parties ont abordé la coopération technique et industrielle en identifiant certains pistes pour développer cette coopération notamment dans le domaine de la compétitivité à travers la normalisation et la métrologie.

Pour rappel, une vingtaine d’entreprises suédoises activant notamment dans les TIC, la production pharmaceutique, l’énergie et l’industrie mécanique sont installées en Algérie.

Partager l'article:


Bouchouareb pour le renforcement du partenariat industriel avec la Suède

Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires