Les capacités de réutilisation des eaux usées traitées dans l’irrigation portées à 325 millions m3

Samedi 18 avril 2015

Selon l’Office national d’assainissement (ONA), les capacité de réutilisation des eaux usées traitées dans l’irrigation agricole ont été portées de 45 millions m3 en 2012 à quelque 325 millions m3 en 2014, à l’échelle nationale.

Il est également attendu l’entrée prochaine de 25 stations d’épuration en phase de réutilisation des eaux usées traitées dans l’irrigation de 70.000 hectares de terres agricole, notamment dans les régions de Béni-Senous, Baraki, Ben-Ziad, Chelghoum-Laid, Tipaza, Ouargla, Saida, Tiaret et Chleff, ont fait savoir aussi les techniciens de l’ONA, lors d’une rencontre régionale, jeudi à Naâma, regroupant les représentant les wilayas de Laghouat, Saida, Bechar, El-Bayadh et Naâma.

La rencontre a été aussi l’occasion de faire connaître divers dispositifs d’irrigation agricole, autres que le recours aux eaux de barrages et aux nappes hydriques souterraines, tels que les procédés de réutilisation des eaux traitées par lagunage naturel et par le biais des stations d’épuration et de traitement, pour l’exécution de projets agricoles respectueux de l’environnement, selon les standards internationaux.

Selon Nassima Bouamama, chargée des stations de traitement des eaux à l’ONA, un plan d’action associant l’ONA et l’Office national d’irrigation et de drainage (ONID), est en cours d’étude pour explorer des opportunités de mobilisation des eaux traitées dans l’irrigation de grandes surfaces, dans cinq grands bassins hydrographiques du pays.

Les participants à cette rencontre régionale ont débattu aussi des laboratoires habilités à assurer des analysés de qualité de l’eau, aux plans microbiologiques et physico-chimiques, pour définir les normes techniques de l’eau et les types de cultures pouvant être irrigués avec des eux traitées, et ce au niveau de 15 stations d’épuration en exploitation à travers le pays.

Les quantités d’eaux traitées et réellement réutilisées dans l’irrigation agricole, ont atteint en 2013 un volume de 19 millions m3 pour l’irrigation de 12.000 hectares, a-t-on signalé.

D’autres utilisations existent pour les eaux usées traitées, telles que la lutte contre les incendies, le nettoiement des villes, la production d’engrais naturels, en plus de l’Industrie, à l’exemple de la station d’épuration de Jijel qui fournit actuellement quelque 15.000 m3 d’eaux traitées pour les besoins d’une tannerie, a-t-on souligné dans le cadre des efforts menés dans le cadre du développement durable.

Partager l'article:


Les capacités de réutilisation des eaux usées traitées dans l’irrigation portées à 325 millions m3

Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires