Les nouvelles techniques de construction exposées au 15ème Batimatec

Jeudi 10 mai 2012

Le 15ème Salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics Batimatec qui vient de prendre fin au Palais des expositions des Pins maritimes (Alger) a été l’occasion pour les professionnelles du domaine d’exposer les récentes techniques de construction.

De l’avis de nombreux professionnels, les entreprises nationales en charge de la réalisation des différents programmes de construction devraient saisir cette manifestation pour se mettre au diapason des nouvelles techniques, permettant d’introduire une certaine esthétique de l’urbanisme et d’assurer la durabilité des constructions.

Dans les allées et les stands du salon, qui s’étale sur une surface de 44.000 m², le visiteur remarque un engouement sans pareil du public et des professionnels venus s’enquérir de ces nouvelles technologies de construction.

Les panneaux sandwichs, de largeur standard et de longueur jusqu’à 12 mètres, utilisés notamment dans l’habillage des bâtiments industriels, dans l’isolation de chambres froides, et comme faux plafonds isolants étaient présentés au stand d’une entreprise privée, implantée à M’sila.

Selon Brahim Oulabas, responsable de cette entreprise, ces panneaux sont utilisés en remplacement de panneaux composites isolants fabriqués en laine de verre ou en polystyrène et de parements extérieurs composés de contre-plaqué d’un coté et de la tôle en acier de l’autre.

L’utilisation de cette nouvelle technique permet un gain de temps, de coût et une durabilité du fait qu’ils sont indestructibles, assurant une meilleure isolation et de l’esthétique, a-t-il souligné.

M. Oulabas a expliqué également que le problème de l’utilisation du système classique comme les isolants en polystyrène est sa durée de vie limitée qui ne dépasse pas 5 ans.

Au stand d’une entreprise détenue en partenariat par le groupe public COSIDER et une entreprise française, ce sont les plaques de plâtres destinées à l’aménagement d’intérieur qui attirent l’attention du public.

Selon la représentante commerciale de cette société située à Bouira, l’avantage de ces produits est la rapidité de réalisation comparativement au système traditionnel de construction basé sur la brique.

La réduction des délais de réalisation permet également une baisse des frais de construction et une meilleure esthétique, a-t-elle ajouté.

En terme d’efficacité énergétique, le système de la plaque de plâtre assure une plus grande isolation thermique du fait que le plâtre est un matériau naturel qui n’a pas d’impact négatif sur l’environnement, a-t-elle encore expliqué.

A cela s’ajoute, la résistance du système constructif à base de plâtre aux aléas naturels surtout les séismes, limitant ainsi les dégâts matériels et humains.

Les présentations des avantages du béton prêt à l’emploi (BPE) étaient également à l’honneur au salon Batimatec qui a regroupé plus de 1.000 exposants nationaux et étrangers.

Nadia Benmehdid, responsable à une entreprise française de matériaux de construction, estime que la construction avec ce nouveau matériau permet une rapidité d’exécution des travaux et une réduction de coûts par rapport au béton fait sur chantier.

Selon elle, ce matériaux qui réunit un grand nombre de qualités recherchées dans la construction comme la résistance aux chocs et à l’humidité, est un gage de grande durabilité.

Partager l'article:


Les nouvelles techniques de construction exposées au 15ème Batimatec
Pour vous s'inscrire à la Newsletter veuillez saisir votre adresse e-mail:


Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires